We Philologists Complete Works of Friedrich Nietzsche, Volume 8

By Friedrich Nietzsche

Page 23

a secret society who wish to train our
youth by means of the culture of antiquity . I could well understand
this society and their views being criticised from all sides. A great
deal would depend upon knowing what these philologists understood by the
term "culture of antiquity"--If I saw, for example, that they were
training their pupils against German philosophy and German music, I
should either set about combating them or combating the culture of
antiquity, perhaps the former, by showing that these philologists had
not understood the culture of antiquity. Now I observe:

1. A great indecision in the valuation of the culture of antiquity on
the part of philologists.

2. Something very non-ancient in themselves; something non-free.

3. Want of clearness in regard to the particular type of ancient culture
they mean.

4. Want of judgment in their methods of instruction, _e.g._,
scholarship.

5. Classical education is served out mixed up with Christianity.


85

It is now no longer a matter of surprise to me that, with such teachers,
the education of our time should be worthless. I can never avoid
depicting this want of education in its true colours, especially in
regard to those things which ought to be learnt from antiquity if
possible, for example, writing, speaking, and so on.


86

The transmission of the emotions is hereditary: let that be recollected
when we observe the effect of the Greeks upon philologists.


87

Even in the best of cases, philologists seek for no more than mere
"rationalism" and Alexandrian culture--not Hellenism.


88

Very little can be gained by mere diligence, if the head is dull.
Philologist after philologist has swooped down on Homer in the mistaken
belief that something of him can be obtained by force. Antiquity speaks
to us when it feels a desire to do so, not when we do.


89

The inherited characteristic of our present-day philologists . a certain
sterility of insight has resulted, for they promote the science, but not
the philologist.


90

The following is one way of carrying on classical studies, and a
frequent one: a man throws himself thoughtlessly, or is thrown, into
some special branch or other, whence he looks to the right and left and
sees a great deal that is good and new. Then, in some unguarded moment,
he asks himself: "But what the devil has all this to do with me?" In the
meantime he has grown old and has become accustomed to it all; and
therefore he continues in his rut--just as in the case of marriage.


91

In connection with the training of the modern philologist the influence
of the science of linguistics should be mentioned and judged; a
philologist

Last Page Next Page

Text Comparison with Considérations inactuelles, deuxième série Schopenhauer éducateur, Richard Wagner à Bayreuth

Page 4
» Il est vrai qu'il existe d'innombrables sentiers et d'innombrables ponts et d'innombrables demi-dieux qui veulent te conduire à travers le fleuve; mais le prix qu'ils te demanderont ce sera le sacrifice de toi-même; il faut que tu te donnes en gage et que tu te perdes.
Page 8
C'est au point que nos écoles et nos maîtres font maintenant abstraction de toute éducation morale ou qu'ils se tirent d'affaire avec des formules: et le mot vertu est un mot qui ne dit plus rien ni au maître ni à l'élève, un mot de l'ancien temps dont on sourit; et c'est pis encore lorsqu'on ne sourit pas, car.
Page 20
La nature de Schopenhauer était double.
Page 31
» Il me semble que chacun de ceux qui s'imaginent une pareille direction de vie doit sentir son âme s'élargir et qu'en lui doit naître un désir ardent de devenir un homme comme l'a conçu Schopenhauer, un homme qui, pour lui et son bien personnel, serait pur et d'une singulière résignation, dont la connaissance serait pénétrée d'un feu ardent et destructeur, loin de la neutralité méprisable de de ce que l'on appelle l'homme scientifique, qui se sentirait planer bien au-dessus du.
Page 42
Chacun de ceux qui se déclarent son partisan déclare par là: «Je vois au-dessus de moi quelque chose de supérieur et de plus humain que moi-même; aidez-moi tous pour que je parvienne à l'atteindre, de même que je veux aider tous ceux qui témoignent comme moi et qui souffrent du même mal que moi, pour qu'enfin puisse naître de nouveau l'homme qui se sent complet et infini, dans la connaissance et dans l'amour, dans la contemplation et dans le pouvoir, l'homme qui, dans sa totalité, tient à la nature, juge et évaluateur des choses.
Page 44
Telle est la formule séductrice.
Page 48
Certes, celui qui doit vivre parmi les Allemands souffre beaucoup de la grisaille si décriée de leur vie et de leurs sens, de l'absence complète du goût de la forme qui se manifeste chez eux, de leur esprit stupide et apathique, de la candeur qu'ils mettent dans les rapports délicats avec leurs semblables, plus encore de ce qu'ils ont de louche, de quelque peu dissimulé et de malpropre dans le caractère.
Page 50
Il conviendrait donc d'examiner et de disséquer une fois les savants, après qu'ils se sont eux-mêmes habitués à tâter et à décomposer audacieusement tout au monde, sans excepter ce qu'il y a de plus vénérable.
Page 55
Ceci explique pourquoi, de tous temps, les génies et les savants se sont combattus.
Page 83
Cet esprit descendit sur lui et l'enveloppa de ses ailes tutélaires, lui montra le chemin.
Page 88
Il sut non seulement y trouver des armes et une armure, mais il y perçut avant tout le souffle inspirateur qui plane sur le tombeau des grands lutteurs, des grands penseurs et des grands affligés.
Page 120
Et dans tout ceci on semblait agir de bonne foi, sans aucune intention malhonnête.
Page 125
L'impression de lointain et d'élévation idéale ne devait pas être obtenue à l'aide des procédés artificiels.
Page 135
Dès qu'il est parvenu à transformer son instinct en connaissance, il espère que l'opération inverse se fera dans l'âme de ses lecteurs.
Page 140
Lorsque la nature dénaturée a fini par prendre conscience d'elle-même, il ne lui reste plus qu'à désirer le néant, tandis que la nature vraie aspire à la transformation par l'amour: celle-là _ne veut plus être_, celle-ci _veut devenir différente d'elle-même_.
Page 143
Disciple du musicien-poète, à vrai dire, Nietzsche ne le fut jamais et son admiration se tempéra toujours d'importantes réserves que lui dictait sa clairvoyance.
Page 157
56.
Page 173
Wagner a tout à fait raison de plier le genou devant tous les chrétiens profonds, mais qu'il ne s'avise pas d'abaisser à ses attitudes les natures plus élevées qui lui sont supérieures.
Page 175
A dater de 1886 la première édition des trois premières parties retourna chez E.
Page 178
271: de s'affirmer avec opinâtreté de s'affirmer avec opiniâtreté p.