Thus Spake Zarathustra: A Book for All and None

By Friedrich Nietzsche

Page 54

call I such a will, and such a marriage.--

Thus spake Zarathustra.




XXI. VOLUNTARY DEATH.

Many die too late, and some die too early. Yet strange soundeth the
precept: "Die at the right time!

Die at the right time: so teacheth Zarathustra.

To be sure, he who never liveth at the right time, how could he ever die
at the right time? Would that he might never be born!--Thus do I advise
the superfluous ones.

But even the superfluous ones make much ado about their death, and even
the hollowest nut wanteth to be cracked.

Every one regardeth dying as a great matter: but as yet death is not
a festival. Not yet have people learned to inaugurate the finest
festivals.

The consummating death I show unto you, which becometh a stimulus and
promise to the living.

His death, dieth the consummating one triumphantly, surrounded by hoping
and promising ones.

Thus should one learn to die; and there should be no festival at which
such a dying one doth not consecrate the oaths of the living!

Thus to die is best; the next best, however, is to die in battle, and
sacrifice a great soul.

But to the fighter equally hateful as to the victor, is your grinning
death which stealeth nigh like a thief,--and yet cometh as master.

My death, praise I unto you, the voluntary death, which cometh unto me
because _I_ want it.

And when shall I want it?--He that hath a goal and an heir, wanteth
death at the right time for the goal and the heir.

And out of reverence for the goal and the heir, he will hang up no more
withered wreaths in the sanctuary of life.

Verily, not the rope-makers will I resemble: they lengthen out their
cord, and thereby go ever backward.

Many a one, also, waxeth too old for his truths and triumphs; a
toothless mouth hath no longer the right to every truth.

And whoever wanteth to have fame, must take leave of honour betimes, and
practise the difficult art of--going at the right time.

One must discontinue being feasted upon when one tasteth best: that is
known by those who want to be long loved.

Sour apples are there, no doubt, whose lot is to wait until the last
day of autumn: and at the same time they become ripe, yellow, and
shrivelled.

In some ageth the heart first, and in others the spirit. And some are
hoary in youth, but the late young keep long young.

To many men life is a failure; a poison-worm gnaweth at their heart.
Then let them see to it that their dying is all the

Last Page Next Page

Text Comparison with Ainsi Parlait Zarathoustra

Page 12
Conquérir le droit de créer des valeurs nouvelles - c'est la plus terrible conquête pour un esprit patient et respectueux.
Page 30
Mais le moment les presse: c'est.
Page 34
Peut-être aime-t-il en toi le visage fier et le regard de l'éternité.
Page 37
Plus haut encore que l'amour de l'homme, je place l'amour des choses et des fantômes.
Page 72
Vous avez toujours envoyé vers ma charité les mendiants les plus imprudents; autour de ma pitié vous avez fait accourir les plus incurables effrontés.
Page 103
Mais Zarathoustra était l'ami de tous ceux qui font de longs voyages et qui ne daignent pas vivre sans danger.
Page 108
Ta lourdeur m'a toujours été terrible: mais un jour je veux trouver la force et la voix du lion pour te faire monter à la surface! Quand j'aurai surmonté cela en moi, je surmonterai une plus grande chose encore, et une _victoire_ sera le sceau de mon accomplissement! - Jusque-là je continue à errer sur des mers incertaines; le hasard me lèche et me cajole; je regarde en avant, en arrière, - je ne vois pas encore la fin.
Page 112
2.
Page 113
qu'importe un temps qui "n'a pas le temps" pour Zarathoustra? Lors même qu'ils me glorifieraient: comment pourrais-je m'endormir sur _leur_ gloire? Leur louange est pour moi une ceinture épineuse: elle me démange encore quand je l'enlève.
Page 125
Et ce qui hier était encore trop dur, pour le temps lui-même et pour les dents du temps, pend aujourd'hui, déchiqueté et rongé, à la bouche des hommes d'aujourd'hui.
Page 128
Désir de dominer - c'est le frein méchant mis aux peuples les plus vains, c'est lui qui raille toutes les vertus incertaines, à cheval sur toutes les fiertés.
Page 137
O ces bons! - _Les hommes bons ne disent jamais la vérité_; être bon d'une telle façon est une maladie pour l'esprit.
Page 138
Ainsi tout le passé est abandonné: car il pourrait arriver un jour que la populace devînt maître et qu'elle noyât dans des eaux basses l'époque tout entière.
Page 144
L'homme a déjà pris leurs vertus à toutes les bêtes, c'est pourquoi, de tous les animaux, l'homme a eu la vie la plus dure.
Page 153
" - Lorsque les animaux eurent prononcé ces paroles, ils se turent et attendirent que Zarathoustra leur dit quelque chose: mais Zarathoustra n'entendait pas qu'ils se taisaient.
Page 156
Voilà ce que me répondit alors la vie, en se bouchant ses délicates oreilles: "O Zarathoustra! Ne claque donc pas si épouvantablement de ton fouet! Tu le sais bien: le bruit assassine les pensées, - et voilà que me viennent de si tendres pensées.
Page 162
Car je suis _cela_ dès l'origine et jusqu'au fond du coeur, tirant, attirant, soulevant et élevant, un tireur, un dresseur et un éducateur, qui jadis ne s'est pas dit en vain: "Deviens qui tu es!" Donc, que les hommes _montent_ maintenant auprès de moi; car j'attends encore les signes qui me disent que le moment de ma descente est venu; je ne descends pas encore moi-même parmi les hommes, comme je le dois.
Page 186
" Ainsi parlait l'apôtre pacifique, et il soufflait et suait d'émotion à ses propres discours: en sorte que les vaches s'étonnèrent derechef.
Page 208
Nous _cherchons_ des choses différentes, là-haut aussi, vous et moi.
Page 223
Toute joie veut l'éternité de toutes choses, elle veut du miel, du levain, une heure de minuit pleine d'ivresse, elle veut la consolation des larmes versées sur les tombes, elle veut le couchant doré - _que_ ne veut-elle pas, la joie! Elle est plus assoiffée, plus cordiale, plus affamée, plus épouvantable, plus secrète que toute douleur, elle se veut _elle même_, elle se mord _elle-même_, la volonté de l'anneau lutte en elle, - elle veut de l'amour, elle veut de la haine, elle est dans l'abondance, elle donne, elle jette loin d'elle, elle mendie pour que quelqu'un veuille la prendre, elle remercie celui qui la prend.