Thus Spake Zarathustra: A Book for All and None

By Friedrich Nietzsche

Page 22

who will follow me because they want to
follow themselves--and to the place where I will.

A light hath dawned upon me. Not to the people is Zarathustra to speak,
but to companions! Zarathustra shall not be the herd's herdsman and
hound!

To allure many from the herd--for that purpose have I come. The people
and the herd must be angry with me: a robber shall Zarathustra be called
by the herdsmen.

Herdsmen, I say, but they call themselves the good and just. Herdsmen, I
say, but they call themselves the believers in the orthodox belief.

Behold the good and just! Whom do they hate most? Him who breaketh up
their tables of values, the breaker, the lawbreaker:--he, however, is
the creator.

Behold the believers of all beliefs! Whom do they hate most? Him who
breaketh up their tables of values, the breaker, the law-breaker--he,
however, is the creator.

Companions, the creator seeketh, not corpses--and not herds or believers
either. Fellow-creators the creator seeketh--those who grave new values
on new tables.

Companions, the creator seeketh, and fellow-reapers: for everything is
ripe for the harvest with him. But he lacketh the hundred sickles: so he
plucketh the ears of corn and is vexed.

Companions, the creator seeketh, and such as know how to whet their
sickles. Destroyers, will they be called, and despisers of good and
evil. But they are the reapers and rejoicers.

Fellow-creators, Zarathustra seeketh; fellow-reapers and
fellow-rejoicers, Zarathustra seeketh: what hath he to do with herds and
herdsmen and corpses!

And thou, my first companion, rest in peace! Well have I buried thee in
thy hollow tree; well have I hid thee from the wolves.

But I part from thee; the time hath arrived. 'Twixt rosy dawn and rosy
dawn there came unto me a new truth.

I am not to be a herdsman, I am not to be a grave-digger. Not any more
will I discourse unto the people; for the last time have I spoken unto
the dead.

With the creators, the reapers, and the rejoicers will I associate: the
rainbow will I show them, and all the stairs to the Superman.

To the lone-dwellers will I sing my song, and to the twain-dwellers;
and unto him who hath still ears for the unheard, will I make the heart
heavy with my happiness.

I make for my goal, I follow my course; over the loitering and tardy
will I leap. Thus let my on-going be their down-going!

10.

This had Zarathustra said to his heart when the sun stood at noon-tide.
Then he looked inquiringly aloft,--for he heard above him the sharp call
of a bird. And behold! An eagle swept

Last Page Next Page

Text Comparison with Ainsi Parlait Zarathoustra

Page 11
mais comme un ami: car il se sentait enroulé autour de son cou.
Page 40
Dans tout homme véritable se cache un enfant: un enfant qui veut jouer.
Page 59
" Nous ne mordons personne et nous évitons celui qui veut mordre; et en toutes choses nous sommes de l'avis que l'on nous donne.
Page 64
C'est avec ces prédicateurs de l'égalité que je ne veux pas être mêlé et confondu.
Page 67
Vous n'êtes point des aigles: c'est pourquoi vous n'avez pas appris le bonheur dans l'épouvante de l'esprit.
Page 77
Le bras passé sur la tête: c'est ainsi que le héros devrait se reposer, c'est ainsi qu'il devrait surmonter son repos.
Page 83
C'est pour cela qu'ils m'en ont voulu.
Page 97
chez les méchants bien des choses merveilleuses.
Page 104
Et la pitié est l'abîme le plus profond: l'homme voit au fond de la souffrance, aussi profondément qu'il voit au fond de la vie.
Page 111
Il y a des choses qu'il faut taire devant le jour.
Page 130
Et sagesse fausse: - c'est ainsi qu'elle appelle tous les bons mots des valets, des vieillards et des épuisés; et surtout l'absurde folie pédante des prêtres! Les faux sages, cependant, tous les prêtres, ceux qui sont fatigués du monde et ceux dont l'âme est pareille à celle des femmes et des valets, - ô comme leurs intrigues se sont toujours élevées contre l'égoïsme! Et ceci précisément devait être la vertu et s'appeler vertu, qu'on s'élève contre l'égoïsme! Et "désintéressés" - c'est ainsi que souhaitaient d'être, avec de bonnes raisons, tous ces poltrons et toutes ces araignées de vivre! Mais c'est pour eux tous que vient maintenant le jour, le changement, l'épée du jugement, _le grand midi_: c'est là que bien des choses seront manifestes! Et celui qui glorifie le Moi et qui sanctifie l'égoïsme, celui-là en vérité dit ce qu'il sait, le devine _"Voici, il vient, il s'approche, le grand midi!"_ Ainsi parlait Zarathoustra.
Page 167
Les bonnes moeurs! Chez nous tout est faux et pourri.
Page 171
Là-haut est le chemin qui mène à ma caverne.
Page 176
L'aspect de cet homme le contraria énormément.
Page 192
C'est avec un grand étonnement que Zarathoustra regarda tout cela; puis il dévisagea l'un après l'autre chacun de ses hôtes, avec une curiosité bienveillante, lisant dans leurs âmes et s'étonnant derechef.
Page 195
Mais, après peu d'instants, il fut de nouveau de retour auprès de ses hôtes et, les regardant avec des yeux clairs et scrutateurs, il dit: "Hommes supérieurs, vous qui êtes mes hôtes, je vais vous parler allemand et clairement.
Page 200
- Ces sortes de choses cependant ne sont point dites pour les longues oreilles: toute parole ne convient point à toute gueule.
Page 208
"Tais-toi, dit-il d'une voix modeste, de bonnes chansons veulent avoir de bons échos; après de bonnes chansons, il faut se taire longtemps.
Page 222
La douleur dit: "Brise-toi, saigne, coeur! Allez jambes! volez ailes! Au loin! Là-haut, douleur!" Eh bien! Allons! O mon vieux coeur: LA DOULEUR DIT: PASSE ET FINIS! 10.
Page 235
" Grande tendresse: "Il faut l'aimer davantage!" 8.