The Will to Power, Book I and II An Attempted Transvaluation of all Values

By Friedrich Nietzsche

Page 88

and on the other
the world represents what is false and eternally to be reproved and
rejected. The most _imbecile hatred_ of all things in power, which,
however, never goes so far as to touch these things. A kind of _inner
detachment_ which, outwardly, leaves everything as it was (servitude
and slavery; and knowing how to convert _everything_ into a means of
serving God and virtue).


211.

Christianity is possible as the _most private_ form of life; it
presupposes the existence of a narrow, isolated, and absolutely
unpolitical society--it belongs to the conventicle. On the other hand,
a "Christian _State_," "Christian politics," are pieces of downright
impudence; they are lies, like, for instance, a Christian leadership
of an army, which in the end regards "the God of hosts" as chief of
the staff. Even the Papacy has never been able to carry on politics
in a Christian way...; and when Reformers indulge in politics, as
Luther did, it is well known that they are just as ardent followers of
Machiavelli as any other immoralists or tyrants.


212.

Christianity is still possible at any moment. It is not bound to any
one of the impudent dogmas that have adorned themselves with its name:
it needs neither the teaching of the _personal God,_ nor of _sin,_
nor of _immortality,_ nor of _redemption,_ nor of _faith_; it has
absolutely no need whatever of metaphysics, and it needs asceticism and
Christian "natural science" still less. Christianity is a _method of
life,_ not a system of belief. It tells us how we should behave, not
what we should believe.

He who says to-day: "I refuse to be a soldier," "I care not for
tribunals," "I lay no claim to the services of the police," "I will
not do anything that disturbs the peace within me: and if I must
suffer on that account, nothing can so well maintain my inward peace as
suffering"--such a man would be a Christian.


213.

_Concerning the history of Christianity._--Continual change of
environment: Christian teaching is thus continually changing its
_centre of gravity._ The favouring of _low_ and _paltry_ people....
The development of _Caritas...._ The type "Christian" gradually
adopts everything that it originally rejected (_and in the rejection
of which it asserted its right to exist_). The Christian becomes a
citizen, a soldier, a judge, a workman, a merchant, a scholar, a
theologian, a priest, a philosopher, a farmer, an artist, a patriot,
a politician, a prince ... he re-enters all those _departments of
active life_ which he had forsworn (he defends himself, he establishes
tribunals, he punishes, he swears, he differentiates between people
and people, he contemns, and he shows anger). The whole

Last Page Next Page

Text Comparison with Considérations inactuelles, deuxième série Schopenhauer éducateur, Richard Wagner à Bayreuth

Page 1
ECCE HOMO, suivi des POÉSIES, traduit par HENRI ALBERT 1 vol.
Page 15
C'est pourquoi, avec une grande cruauté, ils ont posé et expliqué pratiquement le principe que son isolement est la conséquence d'une faute secrète.
Page 28
Les glaçons s'entre-choquent et s'accumulent; tous les rivages sont inondés et d'un accès dangereux.
Page 31
Mais il y a une façon de nier et de détruire qui est précisément l'expression de ce puissant désir de sanctification et de délivrance, dont le premier imitateur philosophique, Schopenhauer, se présenta parmi nous autres hommes profanateurs et véritablement frivoles.
Page 53
Tandis que le véritable penseur ne désire rien autant que les loisirs, le savant ordinaire les fuit, parce qu'il ne sait qu'en faire.
Page 87
Dès que la force créatrice s'empare de lui, l'histoire se transforme pour lui en une argile mobile.
Page 98
Cette musique équivaut à la fois à un retour à la nature, à une purification et à une transformation de la nature; car c'est dans l'âme des hommes les plus aimants qu'est né le besoin de ce retour et c'est dans leur art que résonne _la nature transformée en amour_.
Page 101
En attendant nous devrons considérer comme un allié véritable et utile _l'ennemi déclaré de l'art_, car son inimitié ne s'adresse qu'à l'art tel que le conçoit «l'ami de l'art» et il n'en connaît pas d'autre.
Page 102
l'on exige de lui qu'il suscite une espèce de faim et de désir et que l'on s'imagine que c'est sa mission de produire cette excitation factice.
Page 124
Celui qui lit successivement deux poèmes, tels que _Tristan_ et les _Maîtres Chanteurs_, est pris du même doute, du même étonnement devant la langue parlée que devant la musique et il se demande comment il a été possible de dominer dans la création deux domaines aussi différents dans leur forme, leur couleur, leur agencement, que dans leur caractère.
Page 129
Peu à peu nous voyons leur mouvement devenir plus fort et plus rapide; l'agitation tumultueuse a passé au calme imposant d'un large mouvement vers un but encore inconnu; et soudain, lorsque le dénouement est proche, le flot se précipite de toute sa masse vers l'abîme,.
Page 132
Même ce qui est simplement bien en art est superflu et nuisible, quand ce n'est que le résultat de l'imitation de ce qu'il y a de meilleur.
Page 133
Faire de son œuvre, véritable dépôt sacré--pour parler avec Schopenhauer,--fruit essentiel de son existence, une propriété commune de toute l'humanité, la mettre à part pour une postérité qui la jugera mieux, tel fut pour lui le but _qui passe avant tous les autres buts_, et pour lequel il porte la couronne d'épines qui reverdira plus tard en couronne de lauriers.
Page 145
Peut-être estima-t-il aussi que la _cause_ du musicien était d'importance plus haute que la _personne_ du musicien.
Page 146
L'artiste, quand il idéalise sa souffrance, se débarrasse des liens d'une passion malheureuse.
Page 148
Le génie de Wagner est une forêt qui se développe; on ne saurait le comparer à un arbre.
Page 163
Avec tout cela, nous autres amis de la musique, nous sommes à bout de patience.
Page 168
» 2.
Page 169
Il a pris congé de lui-même aussi! Car c'est chez lus romantiques vieillis une règle funeste de terminer leur vie en se «reniant» et en se méconnaissant eux-mêmes de façon à _effacer_ leur vie! 4.
Page 170
Il ne faut jamais s'allier à une puissance maladive qui est vaincue d'avance! Que n'ai-je eu davantage confiance en moi-même! L'incapacité de Wagner _à marcher_ m'a toujours fait de la peine (plus encore son incapacité _à danser_--et sans la danse il n'y a pour moi ni élévation, ni félicité).