The Will to Power, Book I and II An Attempted Transvaluation of all Values

By Friedrich Nietzsche

Page 160

misery. How shall we ever succeed in vindicating this
phenomenon--this artificial, arbitrary, and _recent_ miscarriage--the
sinner--which the priests have bred on their territory?

***

In order to think fairly of morality, we must put two _biological_
notions in its place: the _taming_ of the wild beasts, and the _rearing
of a particular species._

The priests of all ages have always pretended that they wished to
"_improve_" ... But we, of another persuasion, would laugh if a
lion-tamer ever wished to speak to us of his "improved" animals. As a
rule, the taming of a beast is only achieved by deteriorating it: even
the moral man is not a better man; he is rather a weaker member of his
species. But he is less harmful....


398.

What I want to make clear, with all the means in my power, is:--

_(a)_ That there is no worse confusion than that which confounds
_rearing_ and _taming_: and these two things have always been
confused.... Rearing, as I understand it, is a means of husbanding
the enormous powers of humanity in such a way that whole generations
may build upon the foundations laid by their progenitors--not only
outwardly, but inwardly, organically, developing from the already
existing stem and growing _stronger_....

_(b)_ That there is an exceptional danger in believing that mankind as
a whole is developing and growing stronger, if individuals are seen
to grow more feeble and more equally mediocre. Humanity--mankind--is
an abstract thing: the object of _rearing,_ even in regard to the most
individual cases, can only be the _strong_ man (the man who has no
breeding is weak, dissipated, and unstable).



6. CONCLUDING REMARKS CONCERNING THE CRITICISM OF MORALITY.


399.

These are the things I demand of you--however badly they may sound in
your ears: that you subject moral valuations themselves to criticism.
That you should put a stop to your instinctive moral impulse--which in
this case demands submission and not criticism--with the question: "why
precisely submission?" That this yearning for a "why?"--for a criticism
of morality should not only be your present form of morality, but the
sublimest of all moralities, and an honour to the age you live in. That
your honesty, your will, may give an account of itself, and not deceive
you: "why not?"--Before what tribunal?


400.

The three _postulates_:--

All that is ignoble is high (the protest of the "vulgar
man").

All that is contrary to Nature is high (the protest of the
physiologically botched).

All that is of average worth is high (the protest of the
herd,

Last Page Next Page

Text Comparison with Considérations inactuelles, deuxième série Schopenhauer éducateur, Richard Wagner à Bayreuth

Page 13
Celui qui a jamais senti ce que cela veut dire, à notre époque d'humanité niaise, de trouver une fois un être naturel, d'un seul jet, suspendu dans ses propres gonds, un être sans entraves et sans préjugés, celui-ci comprendra le bonheur et l'étonnement qui s'emparèrent de moi lorsque j'eus trouvé Schopenhauer.
Page 39
Cette idée fondamentale est la _culture_, en tant qu'elle place chacun de nous devant une seule tâche: _accélérer la venue du philosophe, de l'artiste et du saint, en nous-mêmes et en dehors de nous, de façon à.
Page 58
7.
Page 70
Cela tient en partie à ce fait qu'actuellement les chaires universitaires sont occupées par une génération débile, et Schopenhauer, s'il avait à écrire aujourd'hui son traité sur la _Philosophie universitaire_, n'aurait pas eu besoin d'une massue, mais, pour vaincre, une baguette lui eût suffi.
Page 71
Sans doute, du côté des sciences spéciales est-on maintenant plus logique, plus prudent, plus modeste et plus inventif; bref, tout s'y passe d'une façon plus philosophique que chez les prétendus philosophes.
Page 85
Lorsqu'il brise les liens qui le retenaient à une condition sociale, il en trouve rarement une meilleure; quelquefois même il tombe dans la plus profonde détresse.
Page 88
Ce que signifie Montaigne, considéré individuellement, dans la fluctuante agitation de l'esprit de Réforme, un repos provoqué par le reploiement sur soi-même, une paisible retraite en soi-même, un temps de répit pour reprendre haleine--et c'est bien ainsi que le comprit certainement Shakespeare, son meilleur lecteur,--voilà ce que signifient maintenant les études historiques pour l'esprit moderne.
Page 90
Ainsi le christianisme se présente par exemple comme un fragment d'antiquité orientale que l'humanité a complété par la pensée et réalisé dans ses actes jusqu'aux détails les plus minutieux.
Page 96
Si les hommes devaient un jour perdre complètement ce sentiment, il faudrait faire retentir sur la terre des lamentations comme on n'en a jamais entendu; et, d'autre part, il n'existe pas de joie plus enivrante que celle de savoir ce que nous savons, de savoir que la pensée tragique a de nouveau fait son apparition dans le monde.
Page 102
Car le _sentiment faux_ les possède et les tourmente sans relâche et ne permet pas qu'ils s'avouent leur misère à eux-mêmes.
Page 105
Repoussée, elle donne plus largement; abusée par les donataires,.
Page 106
Celui qui s'examine jusqu'au fond du cœur sait que, même pour contempler simplement un mystérieux antagonisme, est nécessaire un.
Page 117
cette possibilité.
Page 119
Une grande guerre faite par les Allemands le força à lever les yeux; une guerre faite par ces mêmes Allemands qu'il savait si dégénérés, si déchus de l'ancien esprit supérieur allemand, tel qu'il l'avait observé et reconnu consciencieusement aussi bien sur lui-même que chez d'autres grands Allemands célèbres dans l'histoire.
Page 127
Toute recherche dans le sentiment, tous les excès étaient considérés comme «contraires aux règles de l'éthique».
Page 138
C'est uniquement dans ce sens que Wagner, par ses écrits, s'adressa aux hommes cultivés pour leur demander de mettre en sûreté, parmi les trésors qu'ils entendent garder, le précieux Anneau de son art.
Page 143
Le jeune professeur de philologie classique à l'Université de Bâle avait trouvé, à l'ermitage de Trebschen, près de Zurich, un accueil chaleureux et une cordialité qu'il avait ignorés jusqu'à ce jour.
Page 147
qu'il faut prendre le théâtre au sérieux.
Page 159
Fut-il tenté de refaire le pèlerinage qui en 1876 lui avait procuré une si amère désillusion? En tous les cas, il s'intéressa à la représentation et trouva tout naturel que sa sœur voulût y assister.
Page 160
Il y a des choses semblables chez _le Dante_ et nulle part ailleurs.