The Will to Power, Book I and II An Attempted Transvaluation of all Values

By Friedrich Nietzsche

Page 11

to Kant's celebrated table of
twelve categories. The four classes, quantity, quality, relation, and
modality, are each provided with three categories.--TRANSLATOR'S NOTE.]


13.

Nihilism represents an intermediary pathological condition (the vast
generalisation, the conclusion that there _is no purpose_ in anything,
is pathological): whether it be that the productive forces are not
yet strong enough--or that _decadence_ still hesitates and has not yet
discovered its expedients.

_The conditions of this hypothesis_:--That there is _no truth_; that
there is no absolute state of affairs--no "thing-in-itself." _This
alone is Nihilism, and of the most extreme kind._ It finds that the
value of things consists precisely in the fact that these values are
_not_ real and never have been real, but that they are only a symptom
of strength on the part of the _valuer,_ a simplification serving the
_purposes of existence._


14.

_Values and their modification_ are related to the _growth of power of
the valuer._

The measure of _disbelief_ and of the "freedom of spirit" which is
tolerated, viewed as an _expression of the growth of power._

"Nihilism" viewed as the ideal of the _highest spiritual power,_ of the
over-rich life, partly destructive, partly ironical.


15.

What is _belief_? How is a belief born? All belief assumes that
_something is true._

The extremest form of Nihilism would mean that _all_ belief--all
assumption of truth--is false: because no real world is at hand.
It were therefore: only an _appearance seen in perspective,_ whose
origin must be found in us (seeing that we are constantly in need of a
narrower, a shortened, and simplified world).

This should be realised, that the extent to which we can, in our heart
of hearts, acknowledge appearance, and the necessity of falsehood,
without going to rack and ruin, is the _measure of strength._

In this respect, Nihilism, in that it is the _negation_ of a real world
and of Being, might be _a divine view of the world._


16.

If we are disillusioned, we have not become so in regard to life,
but owing to the fact that our eyes have been opened to all kinds
of "desiderata." With mocking anger we survey that which is called
"_Ideal_": we despise ourselves only because we are unable at every
moment of our lives to quell that absurd emotion which is called
"Idealism." This _pampering_ by means of ideals is stronger than the
anger of the _disillusioned one._


17.

_To what extent does Schopenhauerian Nihilism continue to be the result
of the same ideal as that which gave rise to Christian Theism?_ The
amount of certainty concerning the most exalted desiderata, the highest
values and the greatest degree of perfection, was so great, that the
philosophers started out

Last Page Next Page

Text Comparison with Considérations inactuelles, deuxième série Schopenhauer éducateur, Richard Wagner à Bayreuth

Page 19
que par elle on peut apprendre le sens de sa propre vie.
Page 23
En fin de compte, le prétendu enfant de l'époque apparaît seulement comme un enfant utérin de celle-ci.
Page 29
Gœthe lui-même, avec tout son cœur aimant, avait été attaché durant sa jeunesse à l'évangile de la nature bienfaisante.
Page 32
dénigrement chagrin et morose, s'offrant toujours le premier en sacrifice à la vérité reconnue, mais restant convaincu, au fond de sa conscience, du sentiment que des souffrances seules pourront naître de sa véracité.
Page 71
D'innombrables principes abstraits, et dont la démonstration fait défaut, sont hâtivement rassemblés par des gens à l'imagination vive et mobile et soigneusement tirés en longueur dans des livres et des théories qui doivent servir à expliquer le monde entier.
Page 73
Laissez donc les philosophes penser en liberté, refusez-leur toute perspective d'une situation, tout espoir de prendre rang dans une position sociale, ne les stimulez pas par un traitement; mieux encore: persécutez-les, regardez-les avec défaveur et vous assisterez à des choses miraculeuses! Alors ils se disputeront pour trouver asile çà et là, les pauvres philosophes apparents! L'un trouvera une cure pastorale, l'autre un poste d'instituteur; celui-là ira se fourrer dans la rédaction d'un journal, un autre écrira des livres classiques pour pensionnats de jeunes filles.
Page 86
Sa vie devenait de plus en plus compliquée, mais les moyens et les détours qu'il découvrait dans son art, lui l'auteur dramatique, semblaient aussi de plus en plus hardis et fertiles en inventions, tout en n'étant au fond que des pis-aller scéniques, des motifs mis en avant, qui trompent un moment et ne sont inventés que pour un moment.
Page 101
Si la musique doit un jour disposer au recueillement les cœurs de beaucoup d'hommes et faire d'eux les confidents de ses grands desseins, il faudra tout d'abord mettre un terme aux rapports de jouissance purement passive avec un art à tel point sacré.
Page 110
Nous rappelons ici une expression dont Wagner s'est servi lorsqu'il a parlé des événements de sa propre vie.
Page 112
Une longue période de sa vie, de.
Page 113
La répulsion qui éloignait l'une de l'autre ces forces commence à diminuer; à partir de ce moment le moi supérieur ne croit plus faire une grâce à son frère plus violent et plus terrestre en se mettant à son service, car _il l'aime_ et ne peut plus se refuser à le servir.
Page 118
conférait avec lui-même dans les saintes profondeurs de son âme--et ils ne sont pas nombreux ceux qui en sont dignes--qu'il écoute, qu'il contemple et qu'il revive _Tristan et Iseult_, le véritable _opus metaphysicum_ de tout art, œuvre sur quoi repose le regard brisé d'un mourant, le regard chargé des désirs délicieusement inapaisés, attirés vers les secrets de la nuit et de la mort, si éloigné de la vie qui resplendit dans une clarté effrayante et fantastique, comme quelque chose de mauvais qui trompe et qui sépare! _Tristan et Iseult_ apparaît en outre comme un drame rempli de la plus austère rigueur dans la forme, subjuguant par la simple grandeur et conforme par là au mystère dont parle le drame: être mort au sein de la vie, être uni dans la dualité.
Page 124
Mais, avant tout, quand on voudra méditer sur Wagner poète et réformateur de la langue, il ne faudra pas oublier qu'aucun des drames de Wagner n'est destiné à être lu et qu'on ne peut, en conséquence, exiger ce que l'on serait en droit d'attendre d'une œuvre purement littéraire.
Page 126
Guidé par un tel maître, l'œil de l'artiste plastique finira par percevoir les merveilles d'un nouveau monde des phénomènes, telles qu'avant lui seul le créateur d'œuvres comme l'_Anneau du Niebelung_ aura pu les contempler pour la première fois, car il est un _formateur_ de la plus haute espèce, qui, pareil à Eschyle, montre la voie à un art futur.
Page 154
Gœthe ne doutait pas non plus qu'il fût capable de faire ce qui lui plaisait.
Page 160
Quand je vous reverrai je veux vous dire exactement ce que j'ai _compris_.
Page 168
Médiateurs démoniaques et interprètes artistiques, tous trois devinrent et sont encore aujourd'hui les maîtres de tous les artistes exécutants.
Page 174
.
Page 175
G.
Page 177
136: A partir de là ils se débarrasse A partir de là il se débarrasse p.