The Genealogy of Morals The Complete Works, Volume Thirteen, edited by Dr. Oscar Levy.

By Friedrich Nietzsche

Page 71

Schopenhauer speak
with such certainty as on the working of æsthetic contemplation: he
says of it that it simply counteracts sexual interest, like lupulin
and camphor; he never gets tired of glorifying this escape from
the "Life-will" as the great advantage and utility of the æsthetic
state. In fact, one is tempted to ask if his fundamental conception
of Will and Idea, the thought that there can only exist freedom from
the "will" by means of "idea," did not originate in a generalisation
from this sexual experience. (In all questions concerning the
Schopenhauerian philosophy, one should, by the bye, never lose sight of
the consideration that it is the conception of a youth of twenty-six,
so that it participates not only in what is peculiar to Schopenhauer's
life, but in what is peculiar to that special period of his life.)
Let us listen, for instance, to one of the most expressive among the
countless passages which he has written in honour of the æsthetic
state (_World as Will and Idea_, i. 231); let us listen to the tone,
the suffering, the happiness, the gratitude, with which such words
are uttered: "This is the painless state which Epicurus praised as
the highest good and as the state of the gods; we are during that
moment freed from the vile pressure of the will, we celebrate the
Sabbath of the will's hard labour, the wheel of Ixion stands still."
What vehemence of language! What images of anguish and protracted
revulsion! How almost pathological is that temporal antithesis between
"that moment" and everything else, the "wheel of Ixion," "the hard
labour of the will," "the vile pressure of the will." But granted
that Schopenhauer was a hundred times right for himself personally,
how does that help our insight into the nature of the beautiful?
Schopenhauer has described one effect of the beautiful,--the calming
of the will,--but is this effect really normal? As has been mentioned,
Stendhal, an equally sensual but more happily constituted nature than
Schopenhauer, gives prominence to another effect of the "beautiful."
"The beautiful promises happiness." To him it is just the excitement
of the "will"(the "interest") by the beauty that seems the essential
fact. And does not Schopenhauer ultimately lay himself open to the
objection, that he is quite wrong in regarding himself as a Kantian on
this point, that he has absolutely failed to understand in a Kantian
sense the Kantian definition of the beautiful--;that the beautiful
pleased him as well by means of an interest, by means, in fact, of the
strongest and most personal interest of all, that: of the victim of
torture who escapes from

Last Page Next Page

Text Comparison with Ainsi Parlait Zarathoustra

Page 8
Il n'avait pas encore fait cent pas qu'un homme se glissa auprès de lui et lui parla tout bas à l'oreille - et voici! celui qui lui parlait était le bouffon de la tour.
Page 18
Mais il est trop tard pour cela: - ainsi votre _soi_ veut disparaître, ô contempteurs du corps.
Page 22
Sur les montagnes le plus court chemin va d'un sommet à l'autre: mas pour suivre ce chemin il faut que tu aies de longues jambes.
Page 27
Soyez donc assez grands pour ne pas en avoir honte! Et si vous ne pouvez pas être les saints de la connaissance, soyez-en du moins les guerriers.
Page 36
Dites-moi, mes frères, qui me terrassera ce monstre? Dites, qui jettera une chaîne sur les mille nuques de cette bête? Il y a eu jusqu'à présent mille buts, car il y a eu mille peuples.
Page 46
Zarathoustra se réjouit du bâton et s'appuya dessus; puis il dit à ses disciples: Dites-moi donc, pourquoi l'or est-il devenu la plus.
Page 67
Celui qui n'est pas un oiseau ne doit pas planer sur les abîmes.
Page 83
" "Je t'ai déjà entendu parler ainsi, répondit le disciple; et alors tu as ajouté: "Mais les poètes mentent trop.
Page 87
Je sais maintenant ce qui en est du chien de feu; et aussi de tous les démons de révolte et d'immondice, dont les vieilles femmes ne sont pas seules à avoir peur.
Page 94
Vouloir délivre: qu'imagine la volonté elle-même pour se délivrer de son affliction et pour narguer son cachot? Hélas! tout prisonnier devient un fou! La volonté prisonnière, elle aussi, se délivre avec folie.
Page 112
" Ils toussent quand je parle: ils croient que la toux est une objection contre les grands vents, - ils ne devinent rien du bruissement de mon bonheur! "Nous n'avons pas encore le temps pour Zarathoustra," - voilà objection; mais.
Page 120
Qu'était-ce donc qui te fit grogner ainsi? Personne ne te flattait assez: - c'est pourquoi tu t'es assis à côté de ces ordures, afin d'avoir des raisons pour grogner, - afin d'avoir de nombreuses raisons de _vengeance_! Car la vengeance, fou vaniteux, c'est toute ton écume, je t'ai bien deviné! Mais ta parole de fou est nuisible pour _moi_, même lorsque tu as raison! Et quand même la parole de Zarathoustra aurait mille fois raison: _toi_ tu me _ferais_ toujours tort avec ma parole!" Ainsi parlait Zarathoustra, et, regardant la grande ville, il soupira et se tut longtemps.
Page 141
Je vous ai toujours trouvés désireux de la terre, amoureux de votre propre fatigue de la terre! Ce n'est pas en vain que.
Page 146
Vous fuyez devant moi? Vous êtes effrayés? Vous tremblez devant cette parole? O mes frères, ce n'est que lorsque vous ai dit de briser les bons et les tables des bons, que j'ai embarqué l'homme sur la pleine mer.
Page 159
Si jamais j'ai déployé des ciels tranquilles au-dessus de moi, volant de mes propres ailes dans mon propre ciel: Si j'ai nagé en me jouant dans de profonds lointains de lumière,.
Page 183
"Etre innommable, dit-il, tu m'as détourné de suivre ton chemin.
Page 202
Là où il y a votre amour, chez votre enfant, là aussi il y a toute votre vertu! Votre oeuvre, votre volonté, c'est là _votre_ "prochain": ne vous laissez pas induire à de fausses valeurs! 12.
Page 203
14.
Page 210
Il me semble pourtant que ces rois font bonne figure devant nous; car, parmi nous tous, ce sont eux qui ont le mieux appris à faire bonne mine aujourd'hui.
Page 221
longtemps? La lune ne nous enivre-t-elle pas?" O hommes supérieurs, sauvez donc les tombes, éveillez donc les cadavres! Hélas! pourquoi le ver ronge-t-il encore? L'heure approche, l'heure approche, - la cloche bourdonne, le coeur râle encore, le ver ronge le bois, le ver du coeur.