The Genealogy of Morals The Complete Works, Volume Thirteen, edited by Dr. Oscar Levy.

By Friedrich Nietzsche

Page 16

with
slowness, that Israel himself must repudiate before all the world the
actual instrument of his own revenge and nail it to the cross, so
that all the world--that is, all the enemies of Israel--could nibble
without suspicion at this very bait? Could, moreover, any human mind
with all its elaborate ingenuity invent a bait that was more truly
_dangerous_? Anything that was even equivalent in the power of its
seductive, intoxicating, defiling, and corrupting influence to that
symbol of the holy cross, to that awful paradox of a "god on the
cross," to that mystery of the unthinkable, supreme, and utter horror
of the self-crucifixion of a god for the _salvation of man_? It is
at least certain that _sub hoc signo_ Israel, with its revenge and
transvaluation of all values, has up to the present always triumphed
again over all other ideals, over all more aristocratic ideals.


9.

"But why do you talk of nobler ideals? Let us submit to the facts;
that the people have triumphed--or the slaves, or the populace, or the
herd, or whatever name you care to give them--if this has happened
through the Jews, so be it! In that case no nation ever had a greater
mission in the world's history. The 'masters' have been done away
with; the morality of the vulgar man has triumphed. This triumph may
also be called a blood-poisoning (it has mutually fused the races)--I
do not dispute it; but there is no doubt but that this intoxication
has succeeded. The 'redemption' of the human race (that is, from the
masters) is progressing swimmingly; everything is obviously becoming
Judaised, or Christianised, or vulgarised (what is there in the
words?). It seems impossible to stop the course of this poisoning
through the whole body politic of mankind--but its _tempo_ and pace
may from the present time be slower, more delicate, quieter, more
discreet--there is time enough. In view of this context has the Church
nowadays any necessary purpose? has it, in fact, a right to live? Or
could man get on without it? _Quæritur_. It seems that it fetters and
retards this tendency, instead of accelerating it. Well, even that
might be its utility. The Church certainly is a crude and boorish
institution, that is repugnant to an intelligence with any pretence at
delicacy, to a really modern taste. Should it not at any rate learn to
be somewhat more subtle? It alienates nowadays, more than it allures.
Which of us would, forsooth, be a freethinker if there were no Church?
It is the Church which repels us, not its poison--apart from the Church
we like the poison."

Last Page Next Page

Text Comparison with Considérations inactuelles, deuxième série Schopenhauer éducateur, Richard Wagner à Bayreuth

Page 15
Tous les traits, où il ne laissa pas voir la dignité du philosophe, montrent précisément l'homme qui souffre, inquiet de ses biens les plus sacrés.
Page 49
Maintenant que s'ajoute encore à tout cela comme le pire des maux l'inquiétude fiévreuse, cette fureur du succès et du gain, cette estimation trop haute des choses du moment, il est révoltant de devoir penser que toutes ces maladies et toutes ces faiblesses ne doivent par principe jamais être guéries, mais seulement et sans cesse couvertes d'un fard au moyen de cette «culture des formes intéressantes»! Et il en est ainsi chez un peuple qui a produit Schopenhauer et Wagner, chez un peuple qui doit encore souvent produire des individualités du même genre.
Page 53
domaine, simplement parce qu'ils ne songent jamais qu'il existe d'autres domaines encore.
Page 55
Lui aussi ne sait pas quel est le but de la culture.
Page 56
Maintenant déjà, il paraît opportun d'envisager ces contradictions, car il faut qu'une génération commence la lutte au cours de laquelle la génération suivante remportera la victoire.
Page 58
La nature veut toujours être d'une utilité pratique, mais, pour remplir ce but, elle ne s'entend pas toujours à trouver les voies et moyens les plus adroits.
Page 70
Un autre prétend que l'histoire n'apporte rien de nouveau à celui qui a des idées.
Page 74
Mais cet avantage ne saurait compenser le préjudice qu'occasionne à une jeunesse téméraire et turbulente une pareille occupation forcée.
Page 77
Pour qu'un événement ait un caractère de grandeur, deux conditions doivent se trouver réunies: l'élévation du sentiment chez ceux qui l'accomplissent et l'élévation du sentiment chez ceux qui en sont les témoins.
Page 92
Il n'existe véritablement qu'un seul moyen pour arriver à la conviction que nos institutions théâtrales sont vulgaires, et vulgaires au point de paraître étranges et bizarres.
Page 94
Le regard chargé de mystère que la tragédie nous jette n'est pas un enchantement qui énerve et qui paralyse.
Page 101
Si la musique doit un jour disposer au recueillement les cœurs de beaucoup d'hommes et faire d'eux les confidents de ses grands desseins, il faudra tout d'abord mettre un terme aux rapports de jouissance purement passive avec un art à tel point sacré.
Page 105
La raillerie et la contradiction du monde qui l'entoure lui servent de stimulant et d'aiguillon; si elle s'égare, elle revient de cet égarement et de ces errements chargée du plus magnifique butin; si elle dort, «son sommeil rassemble pour elle de nouvelles forces».
Page 110
Peut-être sent-il parfois qu'une insomnie persistante s'empare de lui, comme s'il devait passer dorénavant son existence si lucide et si consciente au milieu de somnambules et d'êtres qui jouent sérieusement au fantôme; si bien que tout ceci, qui paraît pour d'autres si naturel, le remplit d'un trouble inusité, et qu'il n'est tenté de n'opposer à ce phénomène qu'un orgueilleux dédain.
Page 113
Chacune des périodes successives dans le développement de Wagner est caractérisée par le fait que les deux forces fondamentales de sa nature s'unissent toujours plus étroitement.
Page 128
L'invention d'une expression large de la passion fut si mal comprise qu'elle ramena le compositeur à l'ancienne phrase musicale détachée de l'ensemble et évoquant un sujet quelconque, et la tension réciproque des différentes parties disparut complètement.
Page 132
Vain effort! En s'élevant contre leurs sentiments les plus forts ils s'amoindrissent et se rapetissent en tant qu'artistes; contraints d'accepter de mauvais alliés et de mauvais amis, ils altèrent leur propre caractère.
Page 136
Par le raffinement et la stérilité de leur culture ils sont à tous les points de vue l'_opposé du peuple_, et celui qui veut être compris par eux est forcé de parler d'une manière impopulaire, ainsi que l'ont fait nos meilleurs prosateurs, ainsi que le fait Wagner lui-même.
Page 155
Aucun de nos grands musiciens n'a été un aussi mauvais musicien que Wagner l'était encore dans sa vingt-huitième année.
Page 174
Il faut faire avant tout des coupures énergiques dans l'œuvre de Wagner, de sorte qu'il n'en reste plus que les trois quarts: d'abord son récitatif, qui met les plus patients au désespoir.