Human, All-Too-Human: A Book for Free Spirits, Part 1 Complete Works, Volume Six

By Friedrich Nietzsche

Page 194

such. And are not almost all publicly avowed motives of
action just such spurious mothers?


597.

PASSION AND RIGHT.--Nobody talks more passionately of his rights than
he who, in the depths of his soul, is doubtful about them. By getting
passion on his side he seeks to confound his understanding and its
doubts,--he thus obtains a good conscience, and along with it success
with his fellow-men.


598.

THE TRICK OF THE RESIGNING ONE.--He who protests against marriage,
after the manner of Catholic priests, will conceive of it in its
lowest and vulgarest form. In the same way he who disavows the honour
of his contemporaries will have a mean opinion of it; he can thus
dispense with it and struggle against it more easily. Moreover, he
who denies himself much in great matters will readily indulge himself
in small things. It might be possible that he who is superior to the
approbation of his contemporaries would nevertheless not deny himself
the gratification of small vanities.


599.

THE YEARS OF PRESUMPTION.--The proper period of presumption in gifted
people is between their twenty-sixth and thirtieth years; it is the
time of early ripeness, with a large residue of sourness. On the
ground of what we feel within ourselves we demand honour and humility
from men who see little or nothing of it, and because this tribute
is not immediately forthcoming we revenge ourselves by the look, the
gesture of arrogance, and the tone of voice, which a keen ear and
eye recognise in every product of those years, whether it be poetry,
philosophy, or pictures and music. Older men of experience smile
thereat, and think with emotion of those beautiful years in which one
resents the fate of _being_ so much and _seeming_ so little. Later on
one really _seems_ more,--but one has lost the good belief in _being_
much,--unless one remain for life an incorrigible fool of vanity.


600.

DECEPTIVE AND YET DEFENSIBLE.--Just as in order to pass by an abyss or
to cross a deep stream on a plank we require a railing, not to hold
fast by,--for it would instantly break down with us,--but to give
the notion of security to the eye, so in youth we require persons
who unconsciously render us the service of that railing. It is true
they would not help us if we really wished to lean upon them in great
danger, but they afford the tranquillising sensation of protection
close to one (for instance, fathers, teachers, friends, as all three
usually are).


601.

LEARNING TO LOVE.--One must learn to love, one must learn to be kind,
and this from childhood onwards; when education and chance give us

Last Page Next Page

Text Comparison with Ainsi Parlait Zarathoustra

Page 25
Ou bien encore, ils tendent la main vers des sucreries et se.
Page 69
Mais, vous autres hommes, vous nous prêtez toujours vos propres vertus, hélas! vertueux que vous êtes!" C'est ainsi qu'elle riait, la décevante, mais je me défie toujours d'elle et de son rire, quand elle dit du mal d'elle-même.
Page 71
Je suis toujours le plus riche et le plus enviable - moi le solitaire.
Page 83
Ainsi ils ont étouffé le bruit de mes pas; et jusqu'à présent ce sont les plus savants qui m'ont le moins bien entendu.
Page 89
Il erra triste et fatigué; et il devint semblable à ceux dont avait parlé le devin.
Page 109
Mon bonheur - s'en est allé! - Ainsi parlait Zarathoustra.
Page 117
Ils ont pitié de mes accidents et de mes hasards: - mais _mes_ paroles disent: "Laissez venir à moi le.
Page 123
Le temps n'est-il pas depuis _longtemps_ passé, même pour de pareils doutes? Qui aurait le droit de réveiller dans leur sommeil d'aussi vieilles choses ennemies de la lumière? Il y a longtemps que c'en est fini des dieux anciens: - et, en vérité, ils ont eu une bonne et joyeuse fin divine! Ils ne passèrent pas par le "crépuscule" pour aller vers la mort, - c'est un mensonge de le dire! Au contraire: ils se sont tués eux-mêmes à force de - _rire_! C'est ce qui arriva lorsqu'un dieu prononça lui-même la parole la plus impie, - la parole: "Il n'y a qu'un Dieu! Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face!" - une vieille barbe de dieu, un dieu coléreux et jaloux s'est oublié ainsi: - c'est alors que tous les dieux se mirent à rire et à s'écrier en branlant sur leurs sièges: "N'est-ce pas là précisément la divinité, qu'il y ait des dieux - qu'il n'y ait pas un Dieu?" Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.
Page 149
Et il déposait sur la couche de Zarathoustra tout ce qu'il ramenait dans ses serres: en sorte que Zarathoustra finit par être couché sur un lit de baies jaunes et rouges, de grappes, de pommes d'api, d'herbes odorantes et de pommes de pins.
Page 165
Ils est dans _mon_ domaine: je ne veux pas qu'il lui arrive malheur ici! Et, en vérité, il y a chez moi beaucoup de bêtes sauvages.
Page 170
M'interroge qui voudra: je ne répondrai pas à un maladroit.
Page 173
Ah! Ah! Et tu me martyrises, fou que tu es, tu tortures ma fierté? Donne-moi de _l'amour_.
Page 174
l'a trop peu aimé, trop peu aimé!" Que je t'aie trompé jusque-là, c'est ce qui faisait intérieurement jubiler ma méchanceté.
Page 190
La terre n'est-elle pas plus fidèle que la mer? Comme une barque s'allonge et se presse contre la terre: - car alors il suffit qu'une araignée tisse son fil de la terre jusqu'à elle, sans qu'il soit besoin de corde plus forte.
Page 219
Et qui saurait deviner quelles étaient les pensées qui agitaient alors l'âme de Zarathoustra? Mais on voyait que son esprit reculait en arrière et qu'il volait en avant, qu'il était dans le plus grand lointain, en quelque sorte "sur une haute crête, comme il est écrit, entre deux mers, - qui chemine entre le passé et l'avenir, comme un lourd nuage".
Page 222
Vigne, que me joues-tu? Ne t'ai-je pas coupée? Je suis si cruel, tu saignes: que veut la louange que tu adresses à ma cruauté ivre? "Tout ce qui s'est accompli, tout ce qui est mûr - veut mourir!" ainsi parles-tu.
Page 225
Mais son coeur était soulagé, et de ses yeux coulaient des larmes qui tombaient sur ses mains.
Page 227
Il faut diriger la destruction de telle sorte qu'elle rende possible, aux plus forts, une nouvelle forme de l'existence.
Page 230
40.
Page 231
Ce n'est _nullement_ le but de considérer la dernière espèce comme si elle devait être la maîtresse de la première.