Human, All-Too-Human: A Book for Free Spirits, Part 1 Complete Works, Volume Six

By Friedrich Nietzsche

Page 119

Italian Renaissance contained within
itself all the positive forces to which we owe modern culture. Such
were the liberation of thought, the disregard of authorities, the
triumph of education over the darkness of tradition, enthusiasm for
science and the scientific past of mankind, the unfettering of the
Individual, an ardour for truthfulness and a dislike of delusion
and mere effect (which ardour blazed forth in an entire company of
artistic characters, who with the greatest moral purity required from
themselves perfection in their works, and nothing but perfection);
yes, the Renaissance had positive forces, which have, _as yet,_ never
become so mighty again in our modern culture. It was the Golden Age
of the last thousand years, in spite of all its blemishes and vices.
On the other hand, the German Reformation stands out as an energetic
protest of antiquated spirits, who were by no means tired of mediæval
views of life, and who received the signs of its dissolution, the
extraordinary flatness and alienation of the religious life, with
deep dejection instead of with the rejoicing that would have been
seemly. With their northern strength and stiff-neckedness they threw
mankind back again, brought about the counter-reformation, that is,
a Catholic Christianity of self-defence, with all the violences of a
state of siege, and delayed for two or three centuries the complete
awakening and mastery of the sciences; just as they probably made for
ever impossible the complete inter-growth of the antique and the modern
spirit. The great task of the Renaissance could not be brought to a
termination, this was prevented by the protest of the contemporary
backward German spirit (which, for its salvation, had had sufficient
sense in the Middle Ages to cross the Alps again and again). It was
the chance of an extraordinary constellation of politics that Luther
was preserved, and that his protest; gained strength, for the Emperor
protected him in order to employ him as a weapon against the Pope, and
in the same way he was secretly favoured by the Pope in order to use
the Protestant princes as a counter-weight against the Emperor. Without
this curious counter-play of intentions, Luther would have been burnt
like Huss,--and the morning sun of enlightenment would probably have
risen somewhat earlier, and with a splendour more beauteous than we can
now imagine.


238.

JUSTICE AGAINST THE BECOMING GOD.-- When the entire history of culture
unfolds itself to our gaze, as a confusion of evil and noble, of true
and false ideas, and we feel almost seasick at the sight of these
tumultuous waves, we then under stand what comfort resides in the
conception of a _becoming God._

Last Page Next Page

Text Comparison with Ainsi Parlait Zarathoustra

Page 1
Cependant quel présent nous apportes-tu?" Lorsque Zarathoustra eut entendu ces paroles, il salua le saint et lui dit: "Qu'aurais-je à vous donner? Mais laissez-moi partir en hâte, afin que je ne vous prenne rien!" - Et c'est ainsi qu'ils se séparèrent l'un de l'autre, le vieillard et l'homme, riant comme rient deux petits garçons.
Page 15
Croyez-m'en, mes frères! Ce fut le corps qui désespéra du corps, - il tâtonna des doigts de l'esprit égaré, il tâtonna le long des derniers murs.
Page 31
Ils veulent de toi un oui ou un non.
Page 49
Et pourquoi ne voulez-vous pas déchirer ma couronne? Vous me vénérez; mais que serait-ce si votre vénération s'écroulait un jour? Prenez garde à ne pas être tués par une statue! Vous dites que vous croyez en Zarathoustra? Mais qu'importe Zarathoustra! Vous êtes mes croyants: mais qu'importent tous les croyants! Vous ne vous étiez pas encore cherchés: alors vous m'avez trouvé.
Page 55
Mais la petite pensée est pareille au champignon; elle se dérobe et se cache et ne veut être nulle part - jusqu'à ce que tout le corps soit rongé et flétri par les petits champignons.
Page 63
Voici cependant le conseil que je vous donne, mes amis, méfiez-vous de tous ceux dont l'instinct de punir est puissant! C'est une mauvaise engeance et une mauvaise race; ils ont sur leur visage les traits du bourreau et du ratier.
Page 69
.
Page 70
"De qui parles-tu donc? dit-elle, peut-être de moi? Et quand même tu aurais raison - vient-on vous dire en face de pareilles choses! Mais maintenant parle donc de ta propre sagesse!" Hélas! tu rouvris alors les yeux, ô vie bien-aimée! Et il me semblait que je retombais dans l'abîme insondable.
Page 84
Mais, en admettant que quelqu'un dise sérieusement que les poètes mentent trop: il aurait raison, - _nous_ mentons trop.
Page 87
cou.
Page 95
Avec des yeux épouvantables, il regarda ses disciples; son regard pénétrait comme une flèche leurs pensées et leurs arrière-pensées.
Page 105
Oui! Lorsque j'étais enfant, dans ma plus lointaine enfance: c'est alors que j'entendis un chien hurler ainsi.
Page 108
Ainsi tout me disait par des signes: "Il est temps!" Mais moi - je m'entendais pas: jusqu'à ce qu'enfin mon abîme se mis à remuer et que ma pensée me mordît.
Page 115
Je suis parmi ce peuple mon propre précurseur, mon propre chant du coq dans les rues obscures.
Page 130
Que quelqu'un soit servile devant les dieux et les coups de pieds divins ou devant des hommes et de stupides opinions d'hommes: à _toute_ servilité il crache au visage, ce bienheureux égoïsme! Mauvais: - c'est ainsi qu'elle appelle tout ce qui est abaissé, cassé, chiche et servile, les yeux clignotants et soumis, les coeurs contrits, et ces créatures fausses et fléchissantes qui embrassent avec de larges lèvres peureuses.
Page 136
Et l'on ne doit pas _vouloir_ jouir! Car la jouissance et l'innocence sont les deux choses les plus pudiques: aucune des deux ne veut être cherchée.
Page 169
Comme un voyageur qui rêve de choses lointaines, sur une route solitaire, se heurte par mégarde à un chien qui sommeille, à un chien qui est couché au soleil: - comme tous deux se lèvent et s'abordent brusquement, semblables à des ennemis mortels, tous deux effrayés à mort: ainsi il en a été de nous.
Page 198
Ce qu'il y a de meilleur appartient aux miens et à moi, et si on ne nous le donne pas, nous nous en emparons: - la meilleure nourriture, le ciel le plus clair, les pensées les plus fortes, les plus belles femmes!" - Ainsi parlait Zarathoustra; mais le roi de droite répondit: "C'est singulier, a-t-on jamais entendu des choses aussi judicieuses de la bouche d'un sage? Et en vérité, c'est là pour un sage la chose la plus singulière, d'être avec tout cela intelligent et de ne point être une âne.
Page 204
Élevez vos coeurs, mes frères, haut! plus haut! Et n'oubliez pas non plus vos jambes! Élevez aussi vos jambes, bons danseurs, et mieux que cela: vous vous tiendrez aussi sur la tête! Il y a aussi dans le bonheur des animaux lourds, il y a des pieds-bots de naissance.
Page 231
51.