Beyond Good and Evil

By Friedrich Nietzsche

Page 94

a suddenly adopted preference
of ignorance, of arbitrary shutting out, a closing of windows, an inner
denial of this or that, a prohibition to approach, a sort of defensive
attitude against much that is knowable, a contentment with obscurity,
with the shutting-in horizon, an acceptance and approval of ignorance:
as that which is all necessary according to the degree of its
appropriating power, its "digestive power," to speak figuratively (and
in fact "the spirit" resembles a stomach more than anything else). Here
also belong an occasional propensity of the spirit to let itself be
deceived (perhaps with a waggish suspicion that it is NOT so and so,
but is only allowed to pass as such), a delight in uncertainty and
ambiguity, an exulting enjoyment of arbitrary, out-of-the-way narrowness
and mystery, of the too-near, of the foreground, of the magnified,
the diminished, the misshapen, the beautified--an enjoyment of the
arbitrariness of all these manifestations of power. Finally, in this
connection, there is the not unscrupulous readiness of the spirit to
deceive other spirits and dissemble before them--the constant pressing
and straining of a creating, shaping, changeable power: the spirit
enjoys therein its craftiness and its variety of disguises, it enjoys
also its feeling of security therein--it is precisely by its Protean
arts that it is best protected and concealed!--COUNTER TO this
propensity for appearance, for simplification, for a disguise, for a
cloak, in short, for an outside--for every outside is a cloak--there
operates the sublime tendency of the man of knowledge, which takes, and
INSISTS on taking things profoundly, variously, and thoroughly; as a
kind of cruelty of the intellectual conscience and taste, which every
courageous thinker will acknowledge in himself, provided, as it ought
to be, that he has sharpened and hardened his eye sufficiently long for
introspection, and is accustomed to severe discipline and even severe
words. He will say: "There is something cruel in the tendency of my
spirit": let the virtuous and amiable try to convince him that it is not
so! In fact, it would sound nicer, if, instead of our cruelty, perhaps
our "extravagant honesty" were talked about, whispered about, and
glorified--we free, VERY free spirits--and some day perhaps SUCH will
actually be our--posthumous glory! Meanwhile--for there is plenty of
time until then--we should be least inclined to deck ourselves out in
such florid and fringed moral verbiage; our whole former work has
just made us sick of this taste and its sprightly exuberance. They are
beautiful, glistening, jingling, festive words: honesty, love of truth,
love of wisdom, sacrifice for knowledge, heroism of the truthful--there
is something in them that makes one's heart swell with

Last Page Next Page

Text Comparison with Ainsi Parlait Zarathoustra

Page 7
Zarathoustra cependant ne bougea pas et ce fut juste à côté de lui que tomba le corps, déchiré et brisé, mais vivant encore.
Page 19
" C'est ainsi que tu dois balbutier, et louer ta vertu.
Page 31
Jamais encore la vérité n'a été se pendre au bras des intransigeants.
Page 42
" Zarathoustra se prit à sourire.
Page 53
En vérité, j'ai suivi mon chemin à travers cent âmes, cent berceaux et cent douleurs de l'enfantement.
Page 73
Volonté d'imaginer l'être: c'est ainsi que j'appelle votre volonté! Vous voulez _rendre_ imaginable tout ce qui est: car vous doutez avec une méfiance que ce soit déjà imaginable.
Page 92
Tu peux guérir des aveugles, faire courir des boiteux et tu peux alléger un peu celui qui a une trop lourde charge derrière lui: - Ce serait, je crois, la véritable façon de faire que les infirmes croient en Zarathoustra!" Mais Zarathoustra répondit ainsi à celui qui avait parlé: si l'on enlève au bossu sa bosse, on lui prend en même temps son esprit - c'est ainsi qu'enseigne le peuple.
Page 115
Mais _leur_ heure vient! Et vient aussi la mienne! D'heure en heure ils deviennent plus petits, plus pauvres, plus stériles, - pauvre herbe! pauvre terre! _Bientôt_ ils seront devant moi comme de l'herbe sèche, comme une steppe, et, en vérité, fatigués d'eux-mêmes, - et plutôt que d'eau, altérés de _feu!_ O heure bienheureuse de la foudre! O mystère d'avant midi! -.
Page 126
Me cacher moi-même et ma richesse - _voilà_ ce que j'ai appris à faire là-bas: car j'ai trouvé chacun riche pauvre d'esprit.
Page 141
O mes frères! Zarathoustra arrive comme un coup de vent frais pour tous ceux qui sont fatigués de leur chemin; bien des nez éternueront à cause de lui! Mon haleine souffle aussi à travers les murs dans les prisons et dans les esprits prisonniers! La volonté délivre: car la volonté est créatrice; c'est là ce que j'enseigne.
Page 145
Veillez à la façon dont vous concluez vos mariages, veillez à ce que ce ne soit pas une mauvaise _conclusion_! Vous avez conclu trop tôt: il s'en _suit_ donc - une rupture! Et il vaut mieux encore rompre le mariage que de se courber et de mentir! - Voilà ce qu'une femme m'a dit: "Il est vrai que j'ai brisé les liens du mariage, mais les liens du mariage m'avaient d'abord brisée - moi!" J'ai toujours trouvé que ceux qui étaient mal assortis étaient altérés de la pire vengeance: ils se vengent sur tout le monde de ce qu'ils ne peuvent plus marcher séparément.
Page 175
Ma caverne cependant est grande.
Page 186
" "Tu m'as bien deviné, répondit le mendiant volontaire, le coeur allégé.
Page 191
Silence! - - "Combien il faut peu de chose pour suffire au bonheur!" Ainsi disais-je jadis, me croyant sage.
Page 193
Tu t'es abaissé devant nous; un peu plus tu aurais blessé notre respect - : mais qui donc saurait comme toi s'abaisser avec une telle fierté? _Ceci_ nous redresse nous-mêmes, réconfortant nos yeux et nos coeurs.
Page 215
- Et l'âne de braire I-A.
Page 217
Vous êtes en vérité tous épanouis: il me semble que pour des fleurs comme vous il faut des _fêtes nouvelles_, - une brave petite folie, un culte ou une fête de l'âne, un vieux fou, un joyeux Zarathoustra, un tourbillon qui, par son souffle, vous éclaire l'âme.
Page 218
supérieurs.
Page 225
Mais Zarathoustra lui-même, abasourdi et distrait, se leva de son siège, regarda autour de lui, se tenant debout, étonné, il interrogea son coeur, réfléchit et demeura seul.
Page 229
Les institutions sont les _effets_ des grands individus et servent de moyen pour _incruster_ et _enraciner_ les grands individus - jusqu'à ce qu'ils portent enfin des fruits.