Ainsi Parlait Zarathoustra

By Friedrich Nietzsche

Page 3

dites: "Qu'importe ma raison? Est-elle avide de
science, comme le lion de nourriture? Elle est pauvreté, ordure et
pitoyable contentement de soi-même!"

L'heure où vous dites: "Qu'importe ma vertu! Elle ne m'a pas encore
fait délirer. Que je suis fatigué de mon bien et de mon mal! Tout
cela est pauvreté, ordure et pitoyable contentement de soi-même."

L'heure où vous dites: "Qu'importe ma justice! Je ne vois pas que je
sois charbon ardent. Mais le juste est charbon ardent!"

L'heure où vous dites: "Qu'importe ma pitié! La pitié n'est-elle pas
la croix où l'on cloue celui qui aime les hommes? Mais ma pitié n'est
pas une crucifixion."

Avez-vous déjà parlé ainsi? Avez-vous déjà crié ainsi? Hélas, que ne
vous ai-je déjà entendus crier ainsi!

Ce ne sont pas vos péchés - c'est votre contentement qui crie contre le
ciel, c'est votre avarice, même dans vos péchés, qui crie contre le
ciel!

Où donc est l'éclair qui vous léchera de sa langue? Où est la folie
qu'il faudrait vous inoculer?

Voici, je vous enseigne le Surhumain: il est cet éclair, il est cette
folie!

Quand Zarathoustra eut parlé ainsi, quelqu'un de la foule s'écria:
"Nous avons assez entendu parler du danseur de corde; faites-nous-le
voir maintenant!" Et tout le peuple rit de Zarathoustra. Mais le
danseur de corde qui croyait que l'on avait parlé de lui se mit à
l'ouvrage.


4.


Zarathoustra, cependant, regardait le peuple et s'étonnait. Puis il
dit:

L'homme est une corde tendue entre la bête et le Surhumain, - une corde
sur l'abîme.

Il est dangereux de passer de l'autre côté, dangereux de rester en
route, dangereux de regarder en arrière - frisson et arrêt dangereux.

Ce qu'il y a de grand dans l'homme, c'est qu'il est un pont et non un
but: ce que l'on peut aimer en l'homme, c'est qu'il est un _passage_
et un _déclin._

J'aime ceux qui ne savent vivre autrement que pour disparaître, car ils
passent au delà.

J'aime les grands contempteurs, parce qu'ils sont les grands
adorateurs, les flèches du désir vers l'autre rive.

J'aime ceux qui ne cherchent pas, derrière les étoiles, une raison pour
périr ou pour s'offrir en sacrifice; mais ceux qui se sacrifient à la
terre, pour qu'un jour la terre appartienne au Surhumain.

J'aime celui qui vit pour connaître et qui veut connaître afin qu'un
jour vive le Surhumain. Car c'est ainsi qu'il veut son propre déclin.

J'aime celui qui travaille et invente, pour bâtir une demeure au
Surhumain, pour préparer à sa venue la terre, les bêtes et les plantes:
car c'est ainsi qu'il

Last Page Next Page

Text Comparison with Human, All-Too-Human: A Book for Free Spirits, Part 2

Page 3
(Was Richard Wagner mistaken on this point? I do not think so.
Page 6
.
Page 10
THE CRAVING OF THE PHILISTINE.
Page 19
THE FOLLY OF COMMITTING INJUSTICE.
Page 21
FELLOWSHIP IN JOY.
Page 50
A VISION.
Page 54
--There are curious marksmen who miss their mark, but leave the shooting-gallery with secret pride in the fact that their bullet at any rate flew very far (beyond the mark, it is true), or that it did not hit the mark but hit something else.
Page 66
--Like these five species of travellers, all mankind goes through the whole pilgrimage of life, the lowest as purely passive, the highest as those who act and live out their lives without keeping back any residue of inner experiences.
Page 79
321.
Page 84
--Go on drinking your wine, which has refreshed you all your life--what affair is it of yours if I have to be a water-drinker? Are not wine and water peaceable, brotherly elements, that can live side by side without mutual recriminations? 348.
Page 95
9.
Page 109
But in any case honour _has_ suffered an injury if intentional harm has been done us, because our adversary proved thereby that he was not afraid of us.
Page 128
The Germans did not need Goethe, and therefore cannot make proper use of him.
Page 139
158.
Page 153
He who now says "Nothing has happened to me" is a blockhead.
Page 156
No one may _promise_ that day, unless he be a fanatic.
Page 158
And then the wheel of taste and vanity turns once more in an opposite direction.
Page 183
--We are possessors of our opinions as of fish--that is, in so far as we are possessors of a fish pond.
Page 190
17 Luke viii.
Page 191
"--TR.