Ainsi Parlait Zarathoustra

By Friedrich Nietzsche

Page 236

des relations
avec les solitaires et les méconnus de tous les temps.

Il se défend seulement encore au moyen de sa beauté.
Il pose sa main sur le millénaire qui va venir.
Son amour grandit avec l'impossibilité où il se trouve de faire le bien
par le moyen de cet amour.


76.


L'état d'esprit de Zarathoustra n'est pas la folle impatience du
Surhumain. Il est tranquille, il peut attendre. Mais toute _action_ a
pris un _sens_, étant le chemin et le moyen pour y aboutir. Cette
action doit être _bien_ faite, d'une façon _parfaite_.

Tranquillité du grand fleuve! Sanctification de la plus petite chose!
Toutes les inquiétudes, tous les désirs violents, tous les dégoûts
doivent être exposés dans la troisième partie et _surmontés_!

La douceur, la bienveillance, etc., dans la première et seconde partie
- comme l'indice de la force qui n'est pas encore sûre d'elle-même!

Avec la _guérison_ de Zarathoustra, César se dresse, implacable, plein
de bonté. Entre la faculté d'être _créateur, la bonté et la sagesse,
l'abîme est détruit._

La clarté, le calme, pas de désir exagéré, le bonheur _dans le moment
bien employé, éternisé_!


77.


_Zarathoustra III: "Moi-même, je suis heureux." - Lorsqu'il a _quitté_
les hommes il retourne _à lui-même_. C'est comme un nuage qui se
dissipe autour de lui. Le type de la vie, telle que le Surhumain doit
la mener: un dieu épicurien.

Une _divine_ souffrance, tel est le contenu du troisième _Zarathoustra_.

La condition humaine du législateur n'est amenée que comme un exemple.

Son amour violent pour ses amis lui apparaît comme une maladie, - il
est de nouveau tranquille.

Lorsque les invitations viennent, il se _dérobe doucement_.


78.


Dans la quatrième partie il est nécessaire de dire exactement pourquoi
le temps du grand Midi vient maintenant. Il s'agit donc de faire une
description de l'époque, conditionnée par les visites, mais
_interprétée_ par Zarathoustra.

Dans la quatrième partie, il est nécessaire de dire exactement pourquoi
"le peuple des élus" devait d'abord _être créé_ - ce sont les natures
supérieures, bien venues, en opposition avec les natures mal venues
(caractérisées par les visites): à celles-là seulement Zarathoustra
peut communiquer les derniers problèmes, à _elles_ seulement il peut
faire appel pour une activité en faveur de ses théories (elles sont
assez fortes, assez bien portantes et assez dures, avant tout assez
nobles!) il peut donner en main le marteau qui régnera sur la terre.


79.


L'harmonie du Créateur, de l'Amant, du Connaisseur dans la puissance.


80.


"_L'amour seul doit être juge_" - (l'amour qui crée, qui _s'oublie_
lui-même dans son oeuvre).


81.


Zarathoustra ne peut rendre heureux qu'une fois que la hiérarchie est
établie. Celle-ci est

Last Page Next Page

Text Comparison with Ainsi Parlait Zarathoustra

Page 5
Point de berger et un seul troupeau! .
Page 17
Ils regardent toujours en arrière vers des temps obscurs: il est vrai qu'alors la folie et la foi étaient autre chose.
Page 19
Mon frère, quand tu as du bonheur, c'est que tu as une vertu et rien autre chose: tu passes ainsi plus facilement sur le pont.
Page 55
Il est difficile de vivre avec les hommes, puisqu'il est difficile de garder le silence.
Page 57
Et celui qui habite près d'eux habite près de noirs étangs, d'où l'on entend chanter la douce mélancolie du crapaud sonneur.
Page 76
- _Parlons-en_, ô sages parmi les sages, quoi qu'il nous en coûte; car il est plus dur de se taire; toutes les vérités que l'on a passées sous silence deviennent venimeuses.
Page 88
" Et encore une fois Zarathoustra secoua la tête avec étonnement: "Que dois-je penser de cela? répéta-t-il.
Page 111
J'ai mis en place de cette volonté, cette pétulance et cette folie, lorsque j'ai enseigné: "Il y a une chose qui sera toujours impossible - c'est d'être raisonnable!" _Un peu_ de raison cependant, un grain de sagesse, dispersé d'étoile en étoile, - ce levain est mêlé à toutes choses: c'est à cause de la folie que la sagesse est mêlée à toutes les choses! Un peu de sagesse est possible; mais j'ai trouvé dans toutes choses cette certitude bienheureuse: elles préfèrent _danser_ sur les pieds du hasard.
Page 131
oiseau! Et c'est surtout parce que je suis l'ennemi de l'esprit de lourdeur, que je suis comme un oiseau: ennemi à mort en vérité, ennemi juré, ennemi né! Où donc mon inimitié ne s'est-elle pas déjà envolée et égarée? C'est là-dessus que je pourrais entonner un chant - et je _veux_ l'entonner: quoique je sois seul dans une maison vide et qu'il faille que je chante à mes propres oreilles.
Page 138
Ceci est ma pitié à l'égard de tout le passé que je le vois abandonné, - abandonné à la grâce, à l'esprit et à la folie de toutes les générations de l'avenir, qui transformeront tout ce qui fut en un pont pour elles-mêmes! Un grand despote pourrait venir, un démon malin qui forcerait tout le passé par sa grâce et par sa disgrâce: jusqu'à ce que le passé devienne pour lui un pont, un signal, un héros et un cri de coq.
Page 144
Et si l'homme apprenait aussi à voler, malheur à lui! _à quelle hauteur_ - sa rapacité volerait-elle! 23.
Page 160
"O Zarathoustra, dirent-ils, c'est donc à cause de cela que tu deviens toujours plus jaune et plus foncé, quoique tes cheveux se donnent des airs.
Page 165
Ils est dans _mon_ domaine: je ne veux pas qu'il lui arrive malheur ici! Et, en vérité, il y a chez moi beaucoup de bêtes sauvages.
Page 193
Eh bien! je vous donne mon coeur en même temps! Soyez les bien-venus ici, salut à vous, mes hôtes!" Ainsi parlait Zarathoustra et il riait d'amour et de méchanceté.
Page 204
La démarche de quelqu'un laisse deviner s'il marche déjà dans sa propre voie.
Page 207
.
Page 230
Je me suis caché quelque chose.
Page 231
Zarathoustra apparaît au génie comme _l'incarnation_ de sa pensée.
Page 235
L'inventeur de _nouveaux remèdes enivrants_, le musicien, l'enchanteur qui finit par se jeter aux pieds d'un coeur aimant pour s'écrier: "Ne venez pas à moi, c'est à celui-là que je veux vous conduire.
Page 238
Nietzsche a en effet laissé des ébauches de nouvelles parties d'après lesquelles l'oeuvre entière ne devait se clore que par la mort de Zarathoustra.