Ainsi Parlait Zarathoustra

By Friedrich Nietzsche

Page 218

supérieurs.
C'est -là_ ce que vous avez inventé chez moi et c'est pour moi un bon
signe, - il n'y a que les convalescents pour inventer de pareilles
choses!

Et si vous fêtez de nouveau cette fête de l'âne, faites-le par amour
pour vous, faites-le aussi par amour pour moi! Et faites cela en
mémoire _de moi_."


Ainsi parlait Zarathoustra.





LE CHANT D'IVRESSE


1.


Mais pendant qu'il parlait, ils étaient tous sortis l'un après l'autre,
en plein air et dans la nuit fraîche et pensive; et Zarathoustra
lui-même conduisait le plus laid des hommes par la main, pour lui
montrer son monde nocturne, la grande lune ronde et les cascades
argentées auprès de sa caverne. Enfin ils s'arrêtèrent là les uns près
des autres, tous ces hommes vieux, mais le coeur consolé et vaillant,
s'étonnant dans leur for intérieur de se sentir si bien sur la terre;
la quiétude de la nuit, cependant, s'approchait de plus en plus de
leurs coeurs. Et de nouveau Zarathoustra pensait à part lui: "O comme
ils me plaisent bien maintenant, ces hommes supérieurs!" - mais il ne
le dit pas, car il respectait leur bonheur et leur silence. -

Mais alors il arriva ce qui pendant ce jour stupéfiant et long fut le
plus stupéfiant: le plus laid des hommes commença derechef, et une
dernière fois, à gargouiller et à souffler et, lorsqu'il eut fini par
trouver ses mots, voici une question sortit de sa bouche, une question
précise et nette, une question bonne, profonde et claire qui remua le
coeur de tous ceux qui l'entendaient.

"Mes amis, vous tous qui êtes réunis ici, dit le plus laid des hommes,
que vous en semble? A cause de cette journée - c'est la première fois
de ma vie que _je_ suis content, que j'ai vécu la vie tout entière.

Et il me suffit pas d'avoir témoigné cela. Il vaut la peine de vivre
sur la terre: _Un_ jour, _une_ fête en compagnie de Zarathoustra a
suffi pour m'apprendre à aimer la terre.

"Est-ce là - la vie!" dirai-je à la mort. "Eh bien! Encore une fois!"

Mes amis, que vous en semble? Ne voulez-vous pas, comme moi, dire à la
mort: "Est-ce là la vie, eh bien, pour l'amour de Zarathoustra, encore
une fois!" -

Ainsi parlait le plus laid des hommes; mais il n'était pas loin de
minuit. Et que pensez-vous qui se passa alors? Dès que les hommes
supérieurs entendirent sa question, ils eurent soudain conscience de
leur transformation et de leur guérison, et ils comprirent quel était
celui qui la leur avait

Last Page Next Page

Text Comparison with The Antichrist

Page 2
Almost as often he changed his plan.
Page 7
been pretty well convinced.
Page 9
.
Page 21
.
Page 23
truth _ought_ to be, of what the service of the truth _ought_ to be--their every "thou shalt" was launched against us.
Page 34
The concept of god falsified; the concept of morality falsified;--but even here Jewish priest-craft did not stop.
Page 37
My difficulties are quite different from those which enabled the learned curiosity of the German mind to achieve one of its most unforgettable triumphs.
Page 42
He no longer needed any formula or ritual in his relations with God--not even prayer.
Page 43
The "hour of death" is _not_ a Christian idea--"hours," time, the physical life and its crises have no existence for the bearer of "glad tidings.
Page 44
.
Page 48
.
Page 51
.
Page 56
.
Page 59
This "therefore" would be _absurdum_ itself as a criterion of truth.
Page 62
"Faith" means the will to avoid knowing what is true.
Page 66
.
Page 67
of sneaking in the concepts, "God," "the will of God" and "the revelation of God" at this place.
Page 74
It would be an error, however, to assume that there was any lack of understanding in the leaders of the Christian movement:--ah, but they were clever, clever to the point of holiness, these fathers of the church! What they lacked was something quite different.
Page 75
.
Page 77
.