Ainsi Parlait Zarathoustra

By Friedrich Nietzsche

Page 206

vous aime, mes
animaux."

- Et Zarathoustra dit encore une fois: "Je vous aime, mes animaux!"
L'aigle et le serpent cependant se pressèrent contre lui, tandis qu'il
prononçait ces paroles et leurs regards s'élevèrent vers lui. Ainsi ils
se tenaient ensemble tous les trois, silencieusement, aspirant le bon
air les uns auprès des autres. Car là-dehors l'air était meilleur que
chez les hommes supérieurs.


2.


Mais à peine Zarathoustra avait-il quitté la caverne, que le vieil
enchanteur se leva et, regardant malicieusement autour de lui, il dit:
"Il est sorti!

Et déjà, ô homme supérieurs - permettez-moi de vous chatouiller de ce
nom de louange et de flatterie, comme il fit lui-même - déjà mon esprit
malin et trompeur, mon esprit d'enchanteur, s'empare de moi, mon démon
de mélancolie, - qui est, jusqu'au fond du coeur, l'adversaire de ce
Zarathoustra: pardonnez-lui! Maintenant il _veut_ faire devant vous
ses enchantements, c'est justement _son_ heure; je lutte en vain avec
ce mauvais esprit.

A vous tous, quels que soient les honneurs que vous vouliez prêter, que
vous vous appeliez les "esprits libres" ou bien "les véridiques", ou
bien "les expiateurs de l'esprit", "les déchaînés", ou bien "ceux du
grand désir" - à vous tous qui souffrez comme moi du _grand dégoût_,
pour qui le Dieu ancien est mort, sans qu'un Dieu nouveau soit encore
au berceau, enveloppé de linges, - à vous tous, mon mauvais esprit, mon
démon enchanteur, est favorable.

Je vous connais, ô hommes supérieurs, je le connais, - je le connais
aussi, ce lutin que j'aime malgré moi, ce Zarathoustra: il me semble le
plus souvent semblables à une belle larve de saint, - semblable à un
nouveau déguisement singulier, où se plaît mon esprit mauvais, le démon
de mélancolie: - souvent il me semble que j'aime Zarathoustra à cause
de mon mauvais esprit. -

Mais déjà il s'empare de moi et il me terrasse, ce mauvais esprit, cet
esprit de mélancolie, ce démon du crépuscule: et en vérité, ô hommes
supérieurs, il est pris d'une envie - ouvrez les yeux! - il est pris
d'une envie de venir _nu_, en homme ou en femme, je ne le sais pas
encore: mais il vient, il me terrasse, malheur à moi! ouvrez vos sens!

Le jour baisse, pour toutes choses le soir vient maintenant, même pour
les meilleures choses; écoutez donc et voyez, ô hommes supérieurs, quel
démon, homme ou femme, est cet esprit de la mélancolie du soir!

Ainsi parlait le vieil enchanteur, puis il regarda malicieusement
autour de lui et saisit sa harpe.


3.


Dans l'air clarifié,
quand déjà la consolation de la rosée
descend sur terre,
invisible, sans qu'on l'entende,
- car

Last Page Next Page

Text Comparison with Der tolle Mensch

Page 0
Donations are accepted in a number of other ways including checks, online payments and credit card donations.
Page 1
_Versions_ based on separate sources are treated as new eBooks receiving new filenames and etext numbers.