Ainsi Parlait Zarathoustra

By Friedrich Nietzsche

Page 194

être spectateurs nous monterions volontiers sur des
montagnes plus hautes que celle-ci. Car nous sommes venus, avides de
spectacle, nous voulions voir ce qui rend clair des yeux troubles.

Et voici, déjà c'en est fini de tous nos cris de détresse. Déjà nos
sens et nos coeurs s'épanouissent pleins de ravissement. Il ne s'en
faudrait pas de beaucoup que notre courage ne se mette en rage.

Il n'y a rien de plus réjouissant sur la terre, ô Zarathoustra, qu'une
volonté haute et forte. Une volonté haute et forte est la plus belle
plante de la terre. Un paysage tout entier est réconforté par un
pareil arbre.

Je le compare à un pin, ô Zarathoustra, celui qui grandit comme toi:
élancé, silencieux, dur, solitaire, fait du meilleur bois et du bois le
plus flexible, superbe, - voulant enfin, avec des branches fortes et
vertes, toucher à sa _propre_ domination, posant de fortes questions
aux vents et aux tempêtes et à tout ce qui est familier des hauteurs, -
répondant plus fortement encore, ordonnateur, victorieux: ah! qui ne
monterait pas sur les hauteurs pour contempler de pareilles plantes?

Tout ce qui est sombre et manqué se réconforte à la vue de ton arbre, ô
Zarathoustra, ton aspect rassure l'instable et guérit le coeur de
l'instable.

Et en vérité, beaucoup de regards se dirigent aujourd'hui vers ta
montagne et ton arbre; un grand désir s'est mis en route et il y en a
beaucoup qui se sont pris à demander: qui est Zarathoustra?

Et tous ceux à qui tu as jamais distillé dans l'oreille ton miel et ta
chanson: tous ceux qui sont cachés, solitaires et solitaires à deux,
ils ont tout à coup dit à leur coeur:

"Zarathoustra vit-il encore? Il ne vaut plus la peine de vivre. Tout
est égal, tout en vain: à moins que - nous ne vivions avec
Zarathoustra!"

"Pourquoi ne vient-il pas, celui qui s'est annoncé si longtemps? ainsi
demandent beaucoup de gens; la solitude l'a-t-elle dévoré? Ou bien
est-ce nous qui devons venir auprès de lui?"

Il arrive maintenant que la solitude elle-même s'attendrisse et se
brise, semblable à une tombe qui s'ouvre et qui ne peut plus tenir ses
morts. Partout on voit des ressuscités.

Maintenant, les vagues montent et montent autour de ta montagne, ô
Zarathoustra. Et malgré l'élévation de ta hauteur, il faut que
beaucoup montent auprès de toi; ta barque ne doit plus rester longtemps
à l'abri.

Et que nous nous soyons venus vers ta caserne, nous autres hommes qui
désespérions et qui déjà ne désespérions plus: ce n'est qu'un signe et
un

Last Page Next Page

Text Comparison with The Will to Power, Book I and II An Attempted Transvaluation of all Values

Page 29
*** What do we mean to-day by the words "botched and bungled"? In the first place, they are used _physiologically_ and not politically.
Page 38
.
Page 49
.
Page 54
He who acquires and preserves a _strong will,_ together with a broad mind, has a more favourable chance now than ever he had.
Page 61
penance.
Page 86
" I hope that one may still be allowed to _laugh_ at this artificial hoisting up of a small species of man to the position of an absolute standard of all things? 205.
Page 89
.
Page 92
All that has happened is, that man is delivered from _death_ and _sin--_two assertions which allow of no verification, and which are therefore emphasised by the Church with more than usual heartiness.
Page 104
II.
Page 105
"Self-preservation": the Darwinian prospect of a reconciliation of the altruistic.
Page 121
(Thus pain was robbed of its innocence.
Page 137
The.
Page 147
Every instinct, when it is active, sacrifices strength and other instincts into the bargain: in the end it is stemmed, otherwise it would be the end of everything owing to the waste it would bring about.
Page 153
--This is doubtless a reference to a passage in a letter written by Goethe to Herder, on 7th June 1793, from the camp at Marienborn, near Mainz, in which the following words occur:--"_Dagegen hat aber auch Kant seinen philosophischen Mantel, nachdem er ein langes Menschenleben gebraucht hat, ihn von mancherlei sudelhaften Vorurteilen zu reinigen, freventlich mit dem Schandfleck des radikalen Bösen beschlabbert, damit doch auch Christen herbeigelockt werden den Saum zu küssen?--_("Kant, on the other hand, after he had tried throughout his life to keep his philosophical cloak unsoiled by foul prejudices, wantonly dirtied it in the end with the disreputable stain of the 'radical evil' in human nature, in order that Christians too might be lured into kissing its hem.
Page 162
We have seen two "wills to power" at war _(in this special case we had a principle_: that of agreeing with the one that has hitherto succumbed, and of disagreeing with the one that has hitherto triumphed): we have recognised the "real world" as a "_world of lies_" and morality as a _form of immorality.
Page 167
_ (2) The impossibility of this endeavour is _recognised.
Page 169
The man who is able to command is a rare phenomenon; he misinterprets himself.
Page 184
.
Page 187
.
Page 189
.