Ainsi Parlait Zarathoustra

By Friedrich Nietzsche

Page 191

plus légers.

O bonheur! O bonheur! Que ne chantes-tu pas, ô mon âme? Tu es
couchée dans l'herbe. Mais voici l'heure secrète et solennelle, où nul
berger je joue de la flûte.

Prends garde! La chaleur du midi repose sur les prairies. Ne chante
pas! Garde le silence! Le monde est accompli.

Ne chante pas, oiseau des prairies, ô mon âme! Ne murmure même pas!
Regarde donc - silence! Le vieux midi dort, il remue la bouche: ne
boit-il pas en ce moment une goutte de bonheur - une vieille goutte
brunie, de bonheur doré, de vin doré? son riant bonheur se glisse
furtivement vers lui. C'est ainsi - que rit un dieu. Silence! -

- "Combien il faut peu de chose pour suffire au bonheur!" Ainsi
disais-je jadis, me croyant sage. Mais c'était là un blasphème: je
l'ai appris depuis. Les fous sages parlent mieux que cela.

C'est ce qu'il y a de moindre, de plus silencieux, de plus léger, le
bruissement d'un lézard dans l'herbe, un souffle, un _chutt_, un clin
d'oeil - c'est la _petite_ quantité qui fait la qualité de _meilleur_
bonheur. Silence!

- Que m'est-il arrivé: Ecoute! Le temps s'est-il donc enfui? Ne
suis-je pas en train de tomber?... Ne suis-je pas tombé - écoute! -
dans le puits de l'éternité?

- Que m'arrive-t-il?... Silence! Je suis frappé - hélas! - au
coeur?... Au coeur! O brise-toi, brise-toi, mon coeur, après un
pareil bonheur, après un pareil coup!

- Comment? Le monde me vient-il pas de s'accomplir? Rond et mûr? O
balle ronde et dorée - où va-t-elle s'envoler? Est-ce que je lui cours
après! Chutt!

Silence -" (et en cet endroit Zarathoustra s'étira et il sentit qu'il
dormait.)

"Lève-toi, se dit-il à lui-même, dormeur! Paresseux! Allons, ouf,
vieilles jambes! Il est temps, il est grand temps! Il vous reste
encore une bonne partie du chemin à parcourir. -

Vous vous êtes livrées au sommeil. Pendant combien de temps? Pendant
une demi-éternité! Allons, lève-toi maintenant, mon vieux coeur!
Combien te faudra-t-il de temps, après un pareil sommeil - pour te
réveiller?"

(Mais déjà il s'endormait de nouveau, et son âme lui résistait et se
défendait et se recouchait tout de son long) - "Laisse-moi donc!
Silence! Le monde ne vient-il pas de s'accomplir? O cette balle ronde
et dorée!" -

"Lève-toi, dit Zarathoustra, petite voleuse, petite paresseuse!
Comment? Toujours s'étirer, bâiller, soupirer, tomber au fond des
puits profonds?

Qui

Last Page Next Page

Text Comparison with Ecce homo, Wie man wird, was man ist

Page 3
Niemand hat je an mir Fieber constatiren können.
Page 11
1.
Page 16
Der Krieg erst hat den Geist in Frankreich "erlöst".
Page 18
Es ist mir vollkommen gleichgültig, ob er heute in andren Farben spielt, ob er sich in Scharlach kleidet und Husaren-Uniformen anzieht.
Page 19
.
Page 22
Dass man wird, was man ist, setzt voraus, dass man nicht im Entferntesten ahnt, was man ist.
Page 27
.
Page 28
Das Hornvieh unter meinen Bekannten, blosse Deutsche, mit Verlaub, giebt zu verstehn, man sei nicht immer meiner Meinung, aber doch mitunter, zum Beispiel.
Page 29
.
Page 32
Es ist weder apollinisch, noch dionysisch; es negirt alle ästhetischen Werthe - die einzigen Werthe, die die "Geburt der Tragödie" anerkennt: es ist im tiefsten Sinne nihilistisch, während im dionysischen Symbol die äusserste Grenze der Bejahung erreicht ist.
Page 33
.
Page 35
Sie beweisen, dass ich kein "Hans der Träumer" war, dass es mir Vergnügen macht, den Degen zu ziehn, - vielleicht auch, dass ich das Handgelenk gefährlich frei habe.
Page 37
3.
Page 42
.
Page 43
.
Page 44
Wenn innerhalb des Organismus das geringste Organ in noch so kleinem Maasse nachlässt, seine Selbsterhaltung, seinen Kraftersatz, seinen, "Egoismus" mit vollkommner Sicherheit durchzusetzen, so entartet das Ganze.
Page 50
Mein Begriff "dionysisch" wurde hier höchste That; an ihr gemessen erscheint der ganze Rest von menschlichem Thun als arm und bedingt.
Page 54
.
Page 56
Es ist zu Ende mit allem "dunklen Drang", der gute Mensch gerade war sich am wenigsten des rechten Wegs bewusst.
Page 60
.