Ainsi Parlait Zarathoustra

By Friedrich Nietzsche

Page 111

et bienheureux celui qui bénit ainsi!

Car toutes les choses sont baptisées à la source de l'éternité, par
delà le bien et le mal; mais le bien et le mal ne sont eux-mêmes que
des ombres fugitives, d'humides afflictions et des nuages passants.

En vérité, c'est une bénédiction et non une malédiction que
d'enseigner: "Sur toutes choses, se trouve le ciel hasard, le ciel
innocence, le ciel à peu près, le ciel pétulance."

"Par hasard" - c'est là la plus vieille noblesse du monde, je l'ai
rendue à toutes les choses, je les ai délivrées de la servitude du but.

Cette liberté et cette sérénité célestes, je les ai placées comme des
cloches d'azur sur toutes les choses, lorsque j'ai enseigné
qu'au-dessus d'elles, et par elles, aucune "volonté éternelle" -
n'affirmait sa volonté.

J'ai mis en place de cette volonté, cette pétulance et cette folie,
lorsque j'ai enseigné: "Il y a une chose qui sera toujours impossible -
c'est d'être raisonnable!"

_Un peu_ de raison cependant, un grain de sagesse, dispersé d'étoile en
étoile, - ce levain est mêlé à toutes choses: c'est à cause de la folie
que la sagesse est mêlée à toutes les choses!

Un peu de sagesse est possible; mais j'ai trouvé dans toutes choses
cette certitude bienheureuse: elles préfèrent _danser_ sur les pieds du
hasard.

O ciel au-dessus de moi, ciel pur et haut! Ceci est maintenant pour
moi ta pureté qu'il n'existe pas d'éternelles araignées et de toile
d'araignée de la raison: - que tu sois un lieu de danse pour les
hasards divins, que tu sois une table divine pour le jeu de dés et les
joueurs divins! -

Mais tu rougis? Ai-je dit des choses inexprimables? Ai-je maudi en
voulant te bénir?

Ou bien est-ce la honte d'être deux qui te fait rougir? - Me dis-tu de
m'en aller et de me taire puisque maintenant - le _jour_ vient?

Le monde est profond -: et plus profond que le jour ne l'a jamais
pensé. Il y a des choses qu'il faut taire devant le jour. Mais le
jour vient: séparons-nous donc!

O ciel au-dessus de moi, ciel pudique et ardent! O bonheur avant le
soleil levant! Le jour vient: séparons-nous donc! -


Ainsi parlait Zarathoustra!





DE LA VERTU QUI RAPETISSE


1.


Lorsque Zarathoustra revint sur la terre ferme, il ne se dirigea pas
droit vers sa montagne et sa caverne, mais il fit beaucoup de courses
et de questions, s'informant de ceci et de cela, ainsi qu'il disait de
lui-même en plaisantant: "Voici un fleuve qui, en de nombreux méandres,
remonte vers sa source!" Car il voulait

Last Page Next Page

Text Comparison with The Will to Power, Book III and IV An Attempted Transvaluation of all Values

Page 12
However customary and indispensable this fiction may have become now,.
Page 21
.
Page 43
" (4) The question how things-in-themselves are constituted, quite apart from our sense-receptivity and from the activity of our understanding, must be answered by the further question: how were we able to know _that things existed?_ "Thingness" is one of our own inventions.
Page 66
.
Page 86
_Anti-Darwin.
Page 89
the "will to power" cannot have been evolved.
Page 100
_Politically,_--as the art of bearing with the severe divergencies of the degrees of power in society.
Page 109
.
Page 118
The stimulation of the senses is only a temptation in so far as those creatures are concerned whose systems are easily swayed and influenced: on the other hand, in the case of remarkable constitutional obtuseness and hardness, strong stimuli are necessary in order to set the functions in motion.
Page 122
_ when the individual begins to seek his worth in his services to others, one may be sure that exhaustion and degeneration have set in.
Page 128
.
Page 138
Art as it is practised by artists--do you not understand what it is? is it not an outrage on all _our pudeurs? .
Page 146
It should be measured according to the extent to which he approaches the grand style, according to the extent to which he is capable of the grand style.
Page 151
_ It is the heroic spirits which in tragic cruelty say Yea unto themselves: they are hard enough to feel pain as a pleasure.
Page 174
The happiness and self-contentedness of the lazzaroni, or the blessedness of "beautiful souls," or the consumptive love of Puritan pietists, proves nothing in regard to _the order of rank_ among men.
Page 175
praise is scanty, that leniency is non-existent; that blame is sharp, practical, and without reprieve, and has no regard to talent and antecedents.
Page 180
.
Page 181
.
Page 199
It is an appalling history, this history of the highest men, of the sages.
Page 204
1011.