Ainsi Parlait Zarathoustra

By Friedrich Nietzsche

Page 109

O bonheur avant le soir! O rade en pleine
mer! O paix dans l'incertitude! Comme je me méfie de vous tous!

En vérité, je me méfie de votre beauté maligne!

Je ressemble à l'amant qui se méfie d'un sourire trop velouté.

Comme il pousse devant lui la bien-aimée, tendre même encore dans sa
dureté, le jaloux, - ainsi je pousse devant moi cette heure
bienheureuse.

Loin de moi, heure bienheureuse! Avec toi m'est venue, malgré moi, une
béatitude! Je suis là, prêt à ma plus profonde douleur: - tu es venue
pour moi à contretemps!

Loin de moi, heure bienheureuse! Cherche plutôt un asile là-bas - chez
mes enfants! Éloigne-toi en hâte! Bénis-les avant le soir et donne
leur _mon_ bonheur!

Déjà le soir approche: le soleil se couche. Mon bonheur - s'en est
allé! -


Ainsi parlait Zarathoustra. Et il attendit son malheur toute la nuit:
mais il attendit en vain. La nuit resta claire et silencieuse, et le
bonheur lui-même s'approcha de lui de plus en plus près. Vers le
matin, cependant, Zarathoustra se mit à rire en son coeur, et il dit
d'un ton ironique: "Le bonheur me court après. Cela vient de ce que je
ne cours pas après les femmes. Or, le bonheur est une femme."






AVANT LE LEVER DU SOLEIL


O ciel au-dessus de moi, ciel clair, ciel profond! abîme de lumière!
En te contemplant je frissonne de désir divin.

Me jeter à ta hauteur - c'est là _ma_ profondeur! M'abriter sous ta
pureté, - c'est là _mon_ innocence!

Le dieu est voilé par sa beauté: c'est ainsi que tu caches tes étoiles.
Tu ne parles point: c'est ainsi que tu m'annonces ta sagesse.

Aujourd'hui tu t'es levé pour moi, muet sur les mers écumantes; ton
amour et ta pudeur se révèlent à mon âme écumante.

Tu es venu à moi, beau et voilé de ta beauté, tu me parles sans
paroles, te révélant par ta sagesse:

O que n'ai-je deviné toutes les pudeurs de ton âme! tu es venu à moi,
_avant_ le soleil, à moi qui suis le plus solitaire.

Nous sommes amis depuis toujours: notre tristesse, notre épouvante et
notre profondeur nous sont communes; le soleil même nous est commun.

Nous ne nous parlons pas parce que nous savons trop de choses: - nous
nous taisons et, par des sourires, nous nous communiquons notre savoir.

N'est-tu pas la lumière jaillie de mon foyer? n'est-tu pas l'âme-soeur
de mon intelligence?

Nous avons tout appris ensemble; ensemble nous avons appris à nous
élever au-dessus de nous, vers

Last Page Next Page

Text Comparison with The Case of Wagner Complete Works, Volume 8

Page 1
In the first period of his relationship with Wagner, he thought that he had found the man who was prepared to lead in this direction.
Page 15
.
Page 21
.
Page 38
.
Page 44
.
Page 47
.
Page 57
He is always thinking of the most _extreme_ expression,--in every word.
Page 58
Hatred of all that which he cannot approach: the Renaissance, French and Greek art in style.
Page 62
I understand Sophocles' development through and through--it was the repugnance to pomp and pageantry.
Page 63
Sprüche, ed.
Page 64
" The danger of modern "values" to true culture may be readily gathered from a perusal of aphorisms that follow: and, if these aphorisms enable even one scholar in a hundred to enter more thoroughly into the spirit of a great past, they will not have been penned in vain.
Page 68
Most philologists begin from the beginning; and even then they learn from books, and not through travels, &c.
Page 72
The desire for classical antiquity as it is now felt should be tested, and, as it were, taken to pieces and analysed with a view to seeing how much of this desire is due to habit, and how much to mere love of adventure--I refer to that inward.
Page 75
Thus the inner purpose of philological teaching has been entirely altered; it was at one time material teaching, a teaching that taught how to live; but now it is merely formal.
Page 76
" He then explains that this culture is spiritual and literary: "In a well-organised nation this may be begun earlier than order and peacefulness in the outward life of the people (enlightenment).
Page 87
95 Bergk's "History of Literature": Not a spark of Greek fire or Greek sense.
Page 98
it had to let itself be overcome by the spirit of antiquity--for example, the idea of empire, the community, and so forth.
Page 101
Gradually all Greek antiquity has become an object of Don Quixotism.
Page 102
177 There will perhaps come a time when scientific work will be carried on by women, while the men will have to _create,_ using the word in a spiritual sense: states, laws, works of art, &c.
Page 103
Happiness lies in rapidity of feeling and thinking: everything else is slow, gradual, and stupid.