Ainsi Parlait Zarathoustra

By Friedrich Nietzsche

Page 100

vous le
donne pas? Suis-je donc avare?

Mais lorsque Zarathoustra eut dit ces paroles, la puissance de sa
douleur s'empara de lui à la pensée de bientôt quitter ses amis, en
sorte qu'il se mit à sangloter; et personne ne parvenait à le consoler.
Pourtant de nuit il s'en alla tout seul, en laissant là ses amis.






TROISIÈME PARTIE

_"Vous regardez en haut quand vous aspirez à l'élévation. Et moi je
regarde en bas puisque je suis élevé.
Qui de vous peut en même temps rire et être élevé.
Celui qui plane sur les hautes montagnes se rit de toutes les tragédies
de la scène det de la vie."
Zarathoustra,
Lire et Ecrire._



LE VOYAGEUR


Il était minuit quand Zarathoustra se mit en chemin par-dessus la crête
et de l'île pour arriver le matin de très bonne heure à l'autre rive:
car c'est là qu'il voulait s'embarquer. Il y avait sur cette rive une
bonne rade où des vaisseaux étrangers aimaient à jeter l'ancre; ils
emmenaient avec eux quelques-uns d'entre ceux des Iles Bienheureuses
qui voulaient passer la mer. Zarathoustra, tout en montant la
montagne, songea en route aux nombreux voyages solitaires qu'il avait
accomplis depuis sa jeunesse, et combien de montagnes, de crêtes et de
sommets il avait déjà gravis.

Je suis un voyageur et un grimpeur de montagnes, dit-il à son coeur, je
n'aime pas les plaines et il me semble que je ne suis pas rester
tranquille longtemps.

Et quelle que soit ma destinée, quel que soit l'événement qui m'arrive,
- ce sera toujours pour moi un voyage ou une ascension: on finit par ne
plus vivre que ce que l'on a en soi.

Les temps sont passés où je pouvais m'attendre aux événements du
hasard, et que _m'adviendrait_-il encore qui ne m'appartienne déjà?

Il ne fait que me revenir, il est enfin de retour - mon propre moi, et
voici toutes les parties de lui-même qui furent longtemps à l'étranger
et dispersées parmi toutes les choses et tous les hasards.

Et je sais une chose encore: je suis maintenant devant mon dernier
sommet et devant ce qui m'a été épargné le plus longtemps. Hélas! il
faut que je suive mon chemin le plus difficile! Hélas! j'ai commencé
mon plus solitaire voyage!

Mais celui qui est de mon espèce n'échappe pas à une pareille heure,
l'heure qui lui dit: "C'est maintenant seulement que tu suis ton chemin
de la grandeur! Le sommet et l'abîme se sont maintenant confondus!

Tu suis ton chemin de la grandeur: maintenant ce qui jusqu'à présent
était ton dernier danger est devenu ton dernier asile!

Tu suis ton chemin

Last Page Next Page

Text Comparison with The Case of Wagner Complete Works, Volume 8

Page 0
"Nietzsche _contra_ Wagner" was written about the middle of December 1888; but, although it was printed and corrected before the New Year, it was not published until long afterwards owing to Nietzsche's complete breakdown in the first days of 1889.
Page 2
Had he followed his own human inclinations, he would probably have remained Wagner's friend until the end.
Page 14
The return to Nature, health, good spirits, youth, _virtue!_--And yet I was one of the most corrupted Wagnerites.
Page 20
.
Page 23
.
Page 34
Wagner redeemed woman; and in return woman built Bayreuth for him.
Page 39
_] [Footnote 6: Was Wagner a German at all? There are reasons enough for putting this question.
Page 40
Read consecutively, they can leave no one in any doubt, either concerning myself, or concerning Wagner: we are antipodes.
Page 49
.
Page 53
.
Page 56
He who wakes us always wounds us.
Page 65
_(c)_ The falsifying of the science by the (incapacity of the) majority; the wrong requirements held in view; the renunciation of the real aim of this science.
Page 69
The right attitude to take up, however, is the reverse one, viz.
Page 72
If any who have not passed through these institutions should happen to utter a word in disparagement of this education, an unanimous and yet calm repudiation of the statement at once follows, as if classical education were a kind of witchcraft, blessing its followers, and demonstrating itself to them by this blessing.
Page 74
From the traditional admiration which emanated from antiquity itself.
Page 80
In other words, the professors would not be real teachers and would be living under false colours: but how, then, could they have reached such an irregular position? Through a misunderstanding of themselves and their qualifications.
Page 85
[Footnote 8: Gustav Freytag: at one time a famous German novelist.
Page 91
A merely fantastic person, of course, has no claim either: one must possess Greek imagination and also a certain amount of Greek piety.
Page 98
162 It is almost laughable to see how nearly all the sciences and arts of modern times grow from the scattered seeds which have been wafted towards us from antiquity, and how Christianity seems to us here to be merely the evil chill of a long night, a night during which one is almost inclined to believe that all is over with reason and honesty among men.
Page 100
Now all these bases, the mythical and the politico-social, have changed; our alleged culture has no stability, because it has been erected upon insecure conditions and opinions which are even now almost ready to collapse.